Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 09 décembre |
Sainte Léocadie
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Les cloches peuvent-elles sonner pendant la Semaine sainte ?

Cloches

© Shutterstock

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 26/03/18 - mis à jour le 08/04/22

Les cloches des églises se taisent du Jeudi saint au jour de Pâques où elles se remettent à carillonner à toute volée pour célébrer la joie de la Résurrection du Christ.

Une légende fait la joie des petits et des grands. Elle raconte que durant ces jours de silence, les cloches partent à Rome pour être bénies et reviennent chargées d’œufs en chocolat pour les enfants sages, qu’elles déversent dans les jardins et les prés. Le lendemain, jour de Pâques, une  chasse au trésors est alors lancée pour les trouver, tandis que les cloches ont regagné leurs clochers. La tradition des cloches de Pâques remonte au VIIe-VIIIe siècle en Europe. Toutes les cloches, sur ordre de l’Église, arrêtent de sonner, y compris les clochettes d’autels, en signe de deuil entre le Jeudi saint et le dimanche de Pâques, pour commémorer, dans le recueillement, la mort de Jésus-Christ.

Les cloches sont condamnées au silence au terme de la liturgie eucharistique du Jeudi saint, en même temps que les pains consacrés sont portés au « reposoir » – table ou autel destinés à recevoir les hosties qui seront consommées lors de la célébration du Vendredi saint — et que le maître-autel est totalement dépouillé. Autrefois, jusqu’à la Résurrection, leur bruit était remplacé par une crécelle, ou claquoir, pour signaler les offices religieux dans les paroisses et les monastères. Usage généralement réservé aux enfants de chœur qui les faisaient sonner dans les rues plusieurs fois par jour. Une première fois pour crier : « Réveillez-vous » ; la deuxième fois : « Préparez-vous » ; la troisième fois : « Dépêchez-vous ». Cette tradition perdure encore dans de nombreux villages lorrains. Les crécelles, classées dans les instruments de « para-musique », étaient jadis fabriquées par les parents ou par un artisan du bois.

Annoncer la Résurrection du Christ

Il faut attendre l’aube de Pâques pour entendre à nouveau le son des cloches, à toute volée cette fois-ci, pour annoncer la Résurrection du Christ et la joie pascale. Quand les cloches reprenaient, les enfants de chœur cessaient les leurs ! Ils faisaient alors le tour des villages, quêtant de porte en porte des œufs frais ou en sucre, ou des pièces de monnaie. Autrefois, les œufs ne pouvaient, en effet, pas être consommés pendant le Carême. Ils étaient alors conservés dans l’eau de chaux, avant d’être ressortis pour les festivités de Pâques où ils étaient mangés en fricassées mais aussi en œufs durs.

Découvrez dans ce diaporama les reliques attribuées à Jésus :

Tags:
clochesSemaine sainte
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement