Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Julie, la femme sauvée par Arnaud Beltrame

TREBES SUPERMARKET
Idriss Bigou-Gilles I Hans Lucas
Devant le Super U de Trèbes (Aude), le 24 mars 2018.
Partager

Vendredi 23 mars, lors de l’attaque terroriste à Trèbes, elle a été sauvée par le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Julie, 40 ans, est mariée et mère de famille.

Si Julie est encore en vie aujourd’hui, c’est grâce au lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, qui a pris sa place comme otage face à Radouane Lakdim vendredi 23 mars. Mais comment tenir bon après un tel drame ? Âgée de 40 ans, elle réside près de la cité de Carcassonne. Mariée, elle est mère d’une petite fille de deux ans et demi. Ingénieur en qualité, sécurité et environnement de formation, elle travaillait au Super U de Trèbes depuis un an comme hôtesse de caisse après avoir perdu son emploi.

Selon La Dépêche du Midi, alors que plusieurs collègues et clients avaient pu quitter le magasin, elle est restée seule face au terroriste durant 45 minutes, jusqu’à l’arrivée du militaire héroïque. Samia Menassi, directrice du magasin depuis vingt-cinq ans, a déclaré à l’AFP : « l’officier est un héros, il a sauvé notre collègue de travail ». Avant d’ajouter que Julie était « dans un état catastrophique ». Celle-ci ne souhaite pas encore témoigner publiquement de ce qu’elle a vécu. Sauvée, mais encore silencieuse. « Jamais la France n’oubliera son héroïsme, sa bravoure, son sacrifice », a tweeté Gérard Collomb.

Tags:
attentat
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]