Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La foi du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame

LIEUTENANT COLONEL ARNAUD BELTRAME
LA GAZETTE DE LA MANCHE / AFP
Partager

L'annonce de la mort d'Arnaud Beltrame, le lieutenant-colonel de gendarmerie qui s'était volontairement substitué la veille aux otages retenus par un jihadiste dans un supermarché de l'Aude, a ému la France entière. Cet ultime sacrifice témoigne de la foi profonde qui l'animait.

« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses frères ». C’est avec ces mots que le diocèse aux armées a salué le sacrifice ultime du lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, décédé ce matin de ses blessures après s’être substitué à une otage vendredi dans l’attaque terroriste du Super U de Trèbes (Aude).

« Mon colonel, votre acte héroïque est emblématique des valeurs de notre engagement au service de la Nation, au premier rang desquelles l’honneur », a salué le général Lecointre, chef d’état major des armées. Par ce sacrifice ultime, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a témoigné de son engagement profond au service de sa Patrie… et de son prochain.

« Il se trouve que le lieutenant-colonel était un catholique pratiquant. Le fait est qu’il ne cachait pas sa foi, et qu’il en rayonnait, il en témoignait. On peut dire que son acte d’offrande est en cohérence avec ce en quoi il croyait. Il est allé jusqu’au bout de son service pour la patrie et jusqu’au bout de son témoignage de foi », a souligné le père Dominique Arz, aumônier national de la gendarmerie, dans une interview accordée à Famille chrétienne.

« Croire, ce n’est pas seulement adhérer à une doctrine. C’est d’abord aimer dieu et son prochain, et témoigner de sa foi concrètement dans la vie de tous les jours. Dans les circonstances heureuses ou malheureuses, voire dramatiques de notre vie », explique-t-il encore.

Marié sans enfants, Arnaud Beltrame, qui avait récemment fait le Pèlerinage de Compostelle, devait se marier religieusement en juin dans l’église de la cité médiévale de Carcassonne. Il était arrivé l’an dernier dans la préfecture de l’Aude comme officier adjoint du groupement de gendarmerie départemental.

Les drapeaux et étendards de la gendarmerie étaient en berne ce samedi. Des dizaines de mairies à travers la France en ont fait de même.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]