Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Ecoutez vos grand-mères, c’est le Pape qui vous le dit !

Elder Woman
Shutterstock
Partager

Si vous avez encore la chance d’avoir votre grand-mère, n'oubliez pas de lui souhaiter une bonne fête ce dimanche 4 mars.

Si les grand-mères méritent d’être gâtées tous les jours, il ne faut pour rien au monde oublier ce dimanche 4 mars. Elles n’ont pas besoin de Facebook pour se souvenir de votre anniversaire qu’elles ne manquent jamais, alors faites-en autant et souvenez-vous que de manière profane, on fête les grands-mères aujourd’hui. Cette fête lancée en 1987 par… la marque de café Grand’Mère est un merveilleux prétexte pour témoigner de notre affection à leur égard.

À l’époque, le but était évidemment commercial. Pourtant, cette fête s’est progressivement installée dans les mœurs. Acceptons donc de ne pas manquer cette occasion de dire merci à toutes les grand-mères et de prier pour elles. Profitons surtout de ce moment pour leur prêter davantage attention et nous mettre à leur écoute ! Le pape François le dit lui-même !

Nonna Rosa, la grand-mère du Pape

Il a souvent évoqué le rôle important joué par sa grand-mère, Nonna Rosa, dans sa vie et surtout son cheminement dans la foi. Rosa Margherita Bergoglio, née Vassallo (1884-1974) fut une femme très engagée au sein de sa paroisse. François raconte qu’elle prit part un congrès sur l’Eucharistie, au cours duquel il apprit d’elle-même la place centrale de ce sacrement dans la vie d’un chrétien.

Pour vous permettre de mieux préparer la fête qui vient, voici trois citations émouvantes, profondes et inspirantes, de François au sujet de sa grand-mère :

Une capacité à transmettre la foi

« Le premier message chrétien que j’ai entendu dans ma vie c’était de la part d’une femme – de ma grand-mère ! C’était le premier grand message reçu en famille, à la maison. C’était très beau. C’est pour cela que je pense beaucoup à l’amour que tant de mères et de grand-mères mettent dans la transmission de la foi ».  (Homélie du Dimanche des Rameaux, le 24 mars 2013)

Des paroles qui restent une boussole

« Les paroles des grand-parents adressées aux enfants ont quelque chose de spécial. Et ils le savent très bien. Je garde toujours sur moi, dans mon bréviaire, les paroles que ma grand-mère m’a transmises dans une lettre le jour de mon ordination. Je les lis souvent, et c’est bénéfique pour moi ». (Audience générale du 11 mars 2015)

La sagesse de la nation

Au cours d’un échange avec les jeunes volontaires des JMJ à Cracovie, cette question fut posée par le pape François :

– « Pouvez-vous me promettre qu’en vous préparant aux JMJ de Panama, vous parlerez beaucoup plus avec vos grand-parents ?

– Oui !

– Et si vos grand-parents sont au ciel, alors vous parlerez davantage avec d’autres personnes âgées ?

– Oui !

– Posez-leur des questions car ils sont la sagesse de la nation !

 Au cours de ce dialogue impromptu, le Pape approfondit les raisons de l’importance de la place des personnes âgées dans notre société :

« Notre civilisation fait-elle suffisamment attention aux personnes âgées ? Ont-elles leur place parmi nous ? Les civilisations qui respectent les anciens garantissent leur développent parce qu’elles savent respecter la sagesse et les connaissances des seniors. Celles qui n’accordent pas de place aux personnes âgées, qui les rejettent parce qu’elle créent des problèmes, ce sont des sociétés qui portent le virus de la mort ! »

Dans une société, la nôtre, qui consacre énormément de ressources et d’efforts au progrès médical, et qui permet ainsi le prolongement de la vie, il n’est pas sûr que nous sachions profiter de ceux qui restent de plus en plus longtemps à nos côtés. Profitons donc, sans plus attendre, de leur accorder toute l’attention et le respect qu’ils méritent. En leur rendant un peu de bonheur qu’ils nous ont transmis, nous en recevrons au centuple en retour.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.