Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Quatre défis de Carême à relever en couple

HAPPY YOUNG COUPLE
By George Rudy | Shutterstock
Partager

Pourquoi ne pas vivre cette année le temps du Carême en couple afin d'enrichir et épanouir sa relation ?

Quel couple ne s’écharpe pas pour savoir lequel des deux s’est le plus occupé des enfants ? Sur sa belle famille ? Sur les tics de l’un ou de l’autre ? En réalité, chaque couple connait très bien ses failles sur lesquelles il vaut la peine de s’améliorer. Alors, plutôt que de considérer le Carême comme un temps austère faits de sacrifices ou d’efforts pénibles, pourquoi ne pas le mettre à profit pour en faire un moment privilégié de sa vie de couple ?

Le Carême nous permet de nous concentrer sur l’essentiel en laissant un peu de côté le superflu, de regarder la vie en plus grand, de penser aux aspects importants et peut-être plus difficiles de notre vie. C’est ici la vraie difficulté du Carême : celle de nous amener à réfléchir en profondeur, de nous remettre en question, de faire cesser les mauvaises habitudes. Nous pouvons changer. Nous pouvons donner de nous-mêmes afin de mieux servir les autres, à commencer par notre conjoint. Aleteia vous propose quatre pistes à explorer en couple.

1. Ne plus se déprécier l’un et l’autre

© CandyBox Images/SHUTTERSTOCK

Rappelez-vous votre premier rendez-vous amoureux. Tout était probablement si merveilleux que vous ne pouviez rien trouver à redire. L’autre était idéal. Vous étiez tous les deux beaux, souriants et enthousiastes. Vous donniez le meilleur de vous-même, en tenant particulièrement à manifester votre côté optimiste car vous saviez que vous seriez ainsi la personne la plus attrayante pour l’autre. Ensuite, au fur et à mesure que votre relation grandissait, vous deveniez plus proches, plus à l’aise l’un avec l’autre… et c’est alors qu’un autre trait de personnalité a surgi – celui de râler 24h sur 24h !

Chaque époux devrait être à l’écoute de l’autre. En ne sous-estimant jamais le pouvoir des mots. Cette vigilance devrait nous servir d’avertissement : commenter négativement tout et tout le temps devient vite addictif. C’est un comportement pervers qui provoque des satisfactions qui a force est malsain. Méfiez-vous des commentaires péjoratifs, des critiques ou des médisances dans votre couple. Cela risque de créer une spirale infernale. Celle qui vous prive pernicieusement des joies quotidiennes du mariage. Il en résulte presque automatiquement que l’auteur d’un esprit trop critique devient la l’incarnation même de ses propos négatifs.

Faites un vœu. Celui de communiquer en mettant de la lumière positive sur votre journée, sur vos proches, sur les évènements qui surviendront. Cela ne sera pas toujours facile ! Il y aura bien sûr des problèmes et des sujets délicats à aborder. Mais essayez plutôt d’avoir le réflexe d’en parler de façon proactive, avec empathie et compréhension. Peut-être s’agit-il ici de sentiments que vous n’avez jusqu’alors que trop rarement exprimés ? Quand vous êtes positif, vous souriez beaucoup plus. Et il n’y a t’il pas quelque chose de plus attirant que cela ?

2. Se calmer sur les achats compulsifs

FASHION
Africa studio - Shutterstock

Qu’on le veuille ou non, nos portefeuilles nous lient étroitement les uns aux autres. Ceci se vérifie particulièrement dans la vie conjugale. Dans de nombreux foyers, les prétextes pour consommer et acheter des choses parfois superflues sont légion. Il y a parfois comme des frénésies de consommation qui tôt ou tard finissent par échapper à tout contrôle. Allez jeter un coup d’oeil dans votre salle de bain : avez-vous vraiment besoin de ces cinq bouteilles de shampoing ? Ou encore, regardez dans votre garde-robe : ce t-shirt de marque est-il réellement indispensable ? Est-ce acheter cette bande-dessinée répond vraiment à un besoin… ou à un achat compulsif, à un besoin de paraître ou d’avoir.

De saines habitudes financières permettent non seulement d’épargner de l’argent mais aussi d’éviter des petites et ou des grandes querelles au sujet des factures de carte bleue, ou du manque de place grandissant dans les placards. Nous avons ici une bonne occasion de réfléchir sur la place que prend la consommation dans notre vie de couple. Pendant ce Carême, optez résolument pour une attitude minimaliste. Décidez ensemble des achats. Ne retenez que ceux qui sont vraiment nécessaires. Évitez ceux qui ne le sont pas. Essayez d’acheter moins.

Et si vous êtes déterminés, pourquoi ne pas vous lancer dans un grand ménage de votre domicile. Oh, ce n’est sans doute pas le rendez-vous amoureux dont vous rêviez le plus. Pourtant, une maison propre et bien rangée du sol au plafond, en passant par les placards, vous apportera un bien-être inattendu. Si vous êtes ambitieux, essayez de vous débarrasser de tous les objets encombrants présents chez vous. Pourquoi pas un par jour pendant les 40 jours du Carême ?

3. Moins parler par SMS et plus souvent « en vrai »

Webster2703

Prenez votre smartphone et regardez le nombre de SMS que vous vous êtes envoyés l’un et l’autre en une seule journée. Cette forme de communication n’est-elle pas devenue envahissante au point d’exclure les autres ?  Les couples modernes peinent à accorder en priorité un temps authentique à l’autre, pourtant si nécessaire pour se reconnecter réellement. Il y a fort à parier que vos ordinateurs ou vos portables communiquent plus entre vous que vous-mêmes directement…

Le défi cette fois, c’est de mettre la pédale douce sur les modes de communication virtuelle. Bien sûr il ne s’agit pas de l’abandonner complètement : les nouvelles technologies nous offrent trop de moyens pratiques qui nous permettent d’organiser et de coordonner les conduites des enfants, ou de préciser l’heure de rendez-vous avec un médecin, un cours particulier, un club de sport. Mais retenez-vous d’envoyer cette drôle de vidéo à votre femme pendant le déjeuner ? Faites-en plutôt un sujet à discuter entre vous pendant le dîner. Peut-être pourrez-vous la regarder ensemble après avoir préparé ensemble le repas ? Dans le même registre, adoptez un défi “radical”, glisser un petit mot de temps en temps dans son sac à main ou dans sa sacoche ! Seriez-vous capable de reconnaître son écriture ?

4. Mollo sur la vidéo et les séries

NETFLIX
Netflix

Mais oui, c’est une de nos activités favorites en hiver. Même s’il y a des recherches scientifiques qui suggèrent qu’il est bénéfique pour le couple de regarder un écran ensemble, télévision ou autre, n’est-ce pas plutôt une substitution trop systématique et trop facile à une relation réelle et authentique ?

Essayez de compter le temps que vous passez chaque jour devant un écran et diminuez-le de moitié. Les plus courageux mettront la barre plus haut. Jadis, on jouait aux cartes, on se promenait, on faisait de la gym… certains lisaient même la Bible ensemble. Et oui, vous pouvez renoncer à savoir ce qui se passera dans le prochain épisode de votre série préférée. Vous obtiendrez en retour une récompense bien plus essentielle et durable.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]