Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 octobre |
Saint Jean Paul II
Aleteia logo
home iconAu quotidien
line break icon

Couple : Argent, sexualité, belle-famille… peut-on en parler sans se fâcher ?

Di fizkes|Shutterstock

Solenn Varennes - Publié le 10/10/21

Argent, sexualité, belle-famille. Trois sujets réputés être à l’origine de nombreuses disputes de couple. Dans leur livre "Couple : se comprendre pour mieux s’aimer", Bérengère de Charentenay et Mathilde de Robien fournissent des réponses pour désamorcer les crises et faire durer son couple.

Argent, sexualité, belle-famille. Trois sujets, qui, avec l’éducation des enfants et le partage des tâches ménagères, figurent dans le top 5 des disputes de couples. Comment parler d’argent avec son conjoint ? Sa famille est envahissante, comment lui dire sans le blesser ? Comment retrouver une sexualité épanouie ? Que l’on ait un, dix ou vingt ans de mariage, la communication est l’un des piliers indispensables pour une vie de couple harmonieuse. Pourtant, il n’est pas toujours facile d’aborder certains sujets. Chacun a sa propre manière d’appréhender les choses, de réagir face à certaines situations, et le conjoint a rarement la même! Comment arriver à se comprendre et à se rejoindre malgré ces différentes façons de fonctionner? Bérengère de Charentenay, conseillère conjugale, et Mathilde de Robien, journaliste chez Aleteia, abordent dans leur ouvrage Couple : se comprendre pour mieux s’aimer (Mame) de nombreuses thématiques parfois sujettes à tension. Parmi elles, le rapport à l’argent, la sexualité et la belle-famille. 

1Le rapport à l’argent

La question de l’argent au sein du couple peut être un vrai casse-tête. A l’instar de la cigale et de la fourmi, deux modes de gestion s’opposent : la jouissance et l’épargne. Un sujet sensible, qui entre rapidement en jeu dans le quotidien d’un couple. “L’usage que chacun fait de l’argent renvoie à quelque chose de personnel”, soulignent Bérengère de Charentenay et Mathilde de Robien. “L’argent a une fonction affective et symbolique différente selon chaque conjoint”. Plusieurs situations peuvent se présenter au sein du couple : l’un dépense trop, l’autre est radin, voire ne participe pas aux dépenses du couple…

Les auteurs apportent quelques pistes pour trouver un terrain d’entente sur le budget : identifier les raisons du fonctionnement de l’autre, puis du sien. Est-ce la peur de manquer ? Un moyen de réaliser ses rêves ? L’argent apporte-t-il de la sécurité ? Il est également important de s’affranchir de la manière dont sa famille d’origine gère son argent afin de trouver un fonctionnement équilibré pour son couple. A travers le budget, c’est finalement toute la vie de couple qui est interrogée. Comment envisagez-vous la vie de couple ?  Quelles sont vos priorités (travail, famille, fortune…) ? Quelles sont les valeurs que vous voulez transmettre ? Quel sens donner à vos finances ? La réponse à toutes ces questions vous permettra de visualiser plus clairement la manière dont vous voulez, en couple, gérer votre argent. 

2La sexualité

Même si aujourd’hui la notion de performance sexuelle est mise sur un piédestal, il est important de rappeler que le désir fluctue au cours de la vie du couple. La sexualité est évolutive en fonction de plusieurs facteurs et aléas de la vie : fatigue, stress, arrivée d’un enfant… Le désir féminin fluctue aussi selon le cycle de la femme. Arriver à une sexualité épanouie dans le couple ne se fait pas du jour au lendemain. “C’est une construction qui passe par la connaissance de soi, de son corps, du corps de l’autre, mais aussi par la parole, la tendresse, l’attention prêtée à l’autre au quotidien”, soulignent les auteurs. 

La sexualité n’est pas seulement l’union physique des corps, c’est une manière d’exprimer son amour. C’est un soin au quotidien : se dire bonjour le matin, avoir des attentions envers son conjoint, des mots tendres. Tous ces petits gestes participent à l’épanouissement de la vie sexuelle. Parler de sexualité avec son conjoint ne devrait pas être tabou. Mettre son cœur à nu est une manière de s’offrir à l’autre. 

Bérengère de Charentenay et Mathilde de Robien invitent à aborder la question du désir. J’ai envie mais mon conjoint ne veut pas ! Que faire ? Si l’envie vient à manquer chez l’un ou l’autre conjoint, soyez attentif à toujours respecter l’autre, quoi qu’il arrive. Les différences de libido sont normales au sein d’un couple. Mais elles peuvent être vécues soit comme un rejet ou au contraire comme du harcèlement. La clé pour résoudre le problème : la communication ! Si vous n’avez pas envie, dites non avec douceur, sans culpabiliser l’autre (« tu n’es pas assez présent ou gentil »). Si au contraire vous avez envie, prenez le temps de séduire votre conjoint, essayez de nouveaux gestes, nouvelles caresses, toujours dans le plus grand respect de l’autre. 

Avec les années qui passent, il arrive que le désir s’émousse. Comment faire pour y remédier ? Il est important d’interroger d’abord le climat relationnel et affectif de votre couple : comment prenez-vous soin de votre intimité ? Êtes-vous suffisamment à l’écoute de votre conjoint ? Avez-vous un pardon à vous donner ? Si la réponse ne réside pas dans la relation avec votre conjoint, relisez votre histoire personnelle. Comment avez-vous vécu votre puberté ? Comment la sexualité était-elle considérée dans votre famille ? Comment vous sentez-vous dans votre corps ? Avez-vous vécu un traumatisme touchant à votre intimité ? Si tout est au clair avec votre conjoint et avec votre passé, il peut être bon de s’interroger sur votre rythme de vie. Êtes-vous stressé ? Ou débordé par le travail, les enfants, les tâches ménagères ? Souffrez-vous d’une certaine routine conjugale ? Prenez- vous encore le temps de séduire, comme aux premiers jours de votre histoire ? Autant de questions à se poser pour raviver la flamme.

3La belle-famille

Dans un couple, chacun arrive avec sa famille d’origine, et doit intégrer la famille d’origine de l’autre tout en construisant son propre foyer. Un beau challenge ! “Gardez en tête que le couple passe avant tout !, alertent les auteurs, sans pour autant renier la famille qui vous a vu grandir”. Il s’agit donc de rechercher un équilibre entre sa famille d’origine et la famille que l’on a créée. Plusieurs situations conflictuelles peuvent se présenter. 

Si vous êtes très proche de votre famille d’origine, attention à ce qu’elle n’empiète pas sur votre couple. Les décisions que vous prenez avec votre conjoint doivent être vos décisions, et non celles de vos parents. Il est bien évidemment possible de prendre un avis de sa famille mais celui-là doit rester un avis ! “Votre conjoint demeure l’interlocuteur privilégié”. Si à l’inverse, votre conjoint est très proche de sa famille, cela peut révéler la peur d’être coupé de sa famille. Là encore, la communication est de mise ! Rassurez votre conjoint, fixez des règles, décidez ensemble de ce que vous souhaitez mettre en œuvre pour garder le lien tout en préservant votre couple. 

Dans un couple, chacun arrive avec son histoire, son identité, son héritage, ses habitudes… Cela peut donner lieu à une multitude d’incompréhensions. Construire son couple suppose donc une communication à cœur ouvert, et ce, “inlassablement. Car nul ne rejoint l’autre une bonne fois pour toutes.”

Couple, Se comprendre pour mieux s’aimer, Bérengère de Charentenay et Mathilde de Robien, Mame, septembre 2021, 15,90 euros.

Tags:
CoupledisputeMariage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
4
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
5
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
6
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement