Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Cendrillon : cinq scènes cultes et inspirantes

cendrillon
© Capture vidéo
Partager

Ce classique de Disney qu’on ne présente plus a séduit des générations à travers plusieurs scènes devenues cultes. Voici les cinq qui nous inspirent le plus.

Quel enfant n’a pas vu au moins une fois Cendrillon ? Ce chef-d’œuvre du dessin animé a ceci de précieux qu’il est intemporel. Et ce qui est propre aux chefs-d’œuvre, c’est qu’il se regarde à tout âge et que chaque génération peut en retirer quelque chose. L’âge des des enfants, pour qui le conte de Perrault — autant que le film qui s’en inspire — semble principalement destiné. L’âge des parents et des grands-parents, accompagnant leurs chères têtes blondes et redécouvrant la grâce du film et aussi ses valeurs profondément chrétiennes. Voici les cinq scènes cultes de Cendrillon qui inspireront petits et grands.

1. L’humilité de Cendrillon

Cendrillon est une enfant déshéritée, recueillie par sa tante qui la traite comme la pire des domestiques. Si elle ne se résigne pas à son sort, elle ne connaît ni haine ni jalousie envers ses cousines et sa tante ingrates. Ranger la demeure, récurer les sols, rapiécer les vieux vêtements… elle accepte toutes les tâches sans tristesse et gardant dans le cœur le tendre rêve de l’amour.

2. La bonté de Cendrillon

La joie et la bonne humeur animent le coeur de Cendrillon. Plutôt que de se lamenter sur son sort, elle rayonne de bonté auprès de ses petites complices, les souris, qui lui rendent fidèlement d’excellents services. Vous vous souvenez de cette scène, une des premières du film, où les souris aident Cendrillon dans le tissage d’une robe ?

3. La bienveillance de la bonne fée

La bonne fée change la citrouille en carrosse et les haillons de Cendrillon en la plus belle robe de bal. La Fée Bleue incarne la bienveillance, la main tendue désintéressée et généreuse. La marraine de Cendrillon donne envie de croire à l’existence d’un monde spirituel bon et attentif aux évènements de nos vies.

4. Le pardon de Cendrillon

Alors qu’elles méritaient la honte et l’oubli, Cendrillon pardonne Anastasia et Javotte, les méchantes cousines. Le bonheur de Cendrillon, qu’elle rencontre à l’épilogue du conte, la rend si forte et rayonnante qu’il n’y a pas de place chez elle pour la rancœur et le désir de réparer l’injustice.

5. L’amour, c’est ça l’amour !

Et en sommet du film, cette scène culte de bal où Cendrillon et le prince charmant se déclarent leur amour en dansant dans des paysages paradisiaques. Elle rassemble le rêve, l’idéal, la beauté et l’amour. De quoi rendre légitimes tous les efforts de Cendrillon !

Un film à voir et à revoir…

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.