Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Les trois conseils de « la femme la plus heureuse du monde »

HAPPIEST WOMAN
SoulPancake I Facebook
Partager

Cette femme extraordinaire nous explique comment semer le bonheur autour de nous et trouver la joie de vivre.

Quelle est la seule chose que tout le monde souhaite ? Être heureux. Aux États-Unis, Soul Pancake y travaille ! Cette agence revendique être le média le plus « positif » et le plus « inspirant » au monde. Et de fait, cette start-up diffuse à l’envi des contenus qui ont le chic pour mettre du baume au cœur et voir la vie en rose. Elle a notamment produit une série documentaire baptisée Science of Happiness, un programme qui analyse le « bonheur » de manière quasi-scientifique en soumettant les volontaires à quelques tests sur leurs habitudes quotidiennes.

Résultat ? Une approche expérimentale avec de vraies personnes et des vidéos qui touchent par leur sincérité et la formidable énergie de quantité d’anonyme. Dans toutes les enquêtes menées jusqu’à présent, une femme s’est distinguée d’une manière particulière, obtenant de résultats si étonnant que Science of Happiness dit d’elle qu’elle est « probablement la femme la plus heureuse de tous les temps ». Lorsqu’on lui a demandé comment elle pouvait être si joyeuse, elle a révélé trois clés sur la façon dont elle sème le bonheur dans sa vie quotidienne :

Être reconnaissant

Tous les matins, elle remercie le Seigneur et lui rend grâce de pouvoir se réveiller et de découvrir une nouvelle journée. Puis, dit-elle, elle remercie Dieu pour l’eau courante, pour le savon, pour le dentifrice et pour la nourriture dont elle dispose. « Parfois, nous nous levons et nous nous disons : “Je ne vais pas y arriver aujourd’hui”, mais nous devons réaliser que nous sommes vraiment bénis », dit-elle.

Rendre service

Dans notre vie de tous les jours, servir les autres ne consiste pas en quelques actions extraordinaires nous dit la vieille dame. Ce n’est pas tant une action planifiée qu’une attitude de cœur qui compte. « Quand je prie, je dis à Dieu tout simplement : “Ok, Seigneur; que puis-je faire pour toi aujourd’hui ? Comment est-ce que je peux t’aider ?” ».

Garder une âme d’enfant

Plus surprenant, pour toucher le bonheur, cette vieille dame recommande aux adultes de consommer… des dessins animés et pourquoi pas de jouer à des jeux enfantins, cela serait indispensable pour connaître le bonheur. En d’autres termes, elle nous invite à garder notre âme d’enfant, à aborder les écueils de la vie avec simplicité et confiance dans les autres. Et à s’en remettre à Dieu dès le début de sa journée.

Parfois, de petits détails changent tout. Tenez, si vous vous réveillez accablé et malheureux, « au lieu de vérifier votre téléphone et de répondre aux courriels en même temps, réfléchissez un instant à ce dont vous êtes ou pouvez être reconnaissant », nous dit-elle. Et regarder un dessin animé ne fera pas de mal non plus !

Tags:
bonheur
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]