Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Ces stars du foot qui donnent 1% de leur salaire aux plus pauvres

Juan Mata Manchester United
Roland HARRISON / AFP
Partager

Sous l’impulsion de l’international espagnol Juan Mata, des stars du foot donnent 1% de leur salaire pour lutter contre la pauvreté.

Pour Common Goal, un fond de développement d’œuvres caritatives géré par l’ONG Streetfootballworld, l’Espagnol de Manchester United Juan Mata a fédéré autour de lui des dizaines de célébrités issues du monde du football professionnel, transformées pour l’occasion en généreux bienfaiteurs.

Toutes ont en effet accepté de reverser 1% du revenu annuel versé par leur club respectif à Common Goal. L’idée ? Mener à bien différentes actions de bienfaisance à destination des plus démunis. Cela va de l’aide alimentaire au soutien scolaire en passant par la construction d’infrastructures. Dans le sillage du meneur de jeu mancunien, premier à avoir publiquement annoncé mettre en place ce don, les défenseurs internationaux Mats Hummels (champion du monde avec l’Allemagne en 2014) et Giorgio Chiellini (finaliste de l’Euro avec l’Italie en 2012), le Japonais Shinji Kagawa, l’Américaine Alex Morgan et même le président de l’UEFA en personne, Alexander Ceferin, ont récemment accepté de se joindre au projet en mettant la main au portefeuille.

Une liste à laquelle se sont récemment greffées deux joueuses de l’équipe féminine du PSG, Irene Paredes et Veronica Boquete.

Si les sportifs les plus célèbres sont connus pour faire régulièrement acte de charité, il n’en demeure pas moins qu’une initiative de l’ampleur de Common Goal n’avait jamais vu le jour auparavant. Démarré au mois d’août dernier avec l’appel à la solidarité lancé sur le Web par Juan Mata, ce projet caritatif entend s’inscrire dans le temps avec, outre les dons des stars du foot, l’organisation d’événements caritatifs. À ce titre, le récent succès d’une première exposition photos organisée au profit de l’association a été salué par Juan Mata en personne. 

Pour l’heure, on ignore encore quel montant pourra atteindre le total exact de l’ensemble des dons réunis. Mais à titre d’exemple, l’Espagnol de Manchester United perçoit environ 8 millions d’euros brut par an de la part des Red devils. Il consacrerait donc personnellement chaque année 80.000 euros à Common Goal. Ce qui laisse devenir le potentiel d’une telle démarche pour soutenir des actions caritatives.

C’est un voyage à Mubai en Inde en août dernier qui a incité Juan Mata à initier ce vaste élan de générosité. « Je crois plus que jamais que le football peut changer le monde, explique-t-il. Comme sur le terrain, où nous devons travailler ensemble, c’est exactement ce que nous faisons avec ce mouvement », avait dit à l’époque ce « récidiviste » des bonnes actionsCar dès que son emploi du temps l’autorise, le joueur de Manchester a pris l’habitude de donner son temps en faveur de personnes dans le besoin. En janvier 2015, il avait ainsi fait don, en partenariat avec la fondation du club mancunien, de 500 jouets qu’il avait personnellement distribués à des écoliers et des enfants hospitalisés originaires de Manchester.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]