Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Voyage du Pape : embouteillages massifs à prévoir à la frontière Argentine-Chili

TRAFFIC CARS
CLAUDIO REYES - AFP
Argentine faithfuls attempting to be close to Pope Francis by crossing the Andes, wait at the Paso Internacional Los Libertadores customs in the Chile-Argentina border on January 13, 2018.
Pope Francis will be visiting Chile from January 15 to 18. / AFP PHOTO / CLAUDIO REYES
Partager

Du 15 au 18 janvier le pape François est en voyage au Chili. Pour l’occasion, de nombreux Argentins ont décidé d’entreprendre le déplacement afin d’aller à sa rencontre. Un défi en terme de circulation et de sécurité pour les autorités.

Le pape François transporte les foules. Littéralement. Des dizaines de milliers de personnes ont commencé à traverser la frontière entre l’Argentine et le Chili afin de rencontrer ce jeudi 18 janvier le souverain pontife.

Prévoyant un tel engouement, les autorités des deux pays travaillent ensemble depuis plusieurs mois afin d’assurer une sécurité optimale en facilitant le passage tout en renforçant les contrôles frontaliers dans les provinces de Jujuy, Mendoza et Neuquen. « Nous avons renforcé les services, augmenté le personnel, et étendu les horaires », a indiqué l’ambassadeur d’Argentine au Chili, José Octavio Bordon, sur la chaîne C5N de la télévision argentine.

Le pape François a décollé le 15 janvier 2018 en début de matinée de l’aéroport de Rome-Fiumicino pour son 22e voyage apostolique qui doit le mener au Chili et au Pérou. Le souverain pontife est attendu dans la soirée à Santiago du Chili, première étape d’un voyage d’une durée totale de sept jours. Au cours de ce voyage, le Pape mettra particulièrement l’accent sur les peuples indigènes.