Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Avis aux papas : huit idées pour passer du temps avec votre adolescent

NASTOLATEK
Rahul Anil/Unsplash | CC0
Partager

Si vous êtes papa, c'est important de prendre soin de la relation qui vous unit à votre fils. Même si cela semble parfois difficile, trouver du temps pour ses propres enfants est probablement le meilleur cadeau que l'on puisse leur faire.

À l’adolescence, les garçons  ont besoin de relations plus fortes et plus individuelles avec leur père. Ce temps « entre hommes » est un temps privilégié. Il leur permet de construire une vraie relation. Dans ces moments-là, le père rencontre son fils. Un père découvre ce qui intéresse son fils, quel genre de personne il est, quels sont ses rêves. Et le fils peut apprendre de son père, sur la vie, les livres, les films et la musiques qu’il aime. C’est une façon de forger sa personnalité. Le père devient alors un modèle pour son fils. Sans être exhaustif, Aleteia vous suggère huit moments privilégiés qu’un papa peut passer avec son fils.

1. Une escapade à la montagne

Parfois, c’est agréable de faire un effort ensemble, surtout si la récompense est digne des paysages de ceux qu’offrent les cimes. Au programme ; passer la nuit dans un abri, se lever tôt, gravir les montagnes avant l’arrivée des « touristes du dimanche » et faire une randonnée tous les deux. En n’allant pas trop vite, ni trop lentement, mais à votre rythme. Dans ce cadre (presque) coupé du monde, les pensées circulent, et les sujets de discussion vont vite couler de source. Et avec un peu de chance, vous allez peut-être pouvoir rencontrer un chamois ou une marmotte. Vive l’aventure !

2. Une randonnée à vélo

Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un bon équipement, d’une carte, d’un casque et de connaître le temps de votre parcours. Vous finirez peut-être les routes les plus longues à pied, mais vous aurez toujours une réelle satisfaction après l’effort. Sur le chemin, vous pouvez explorer toutes sortes de villes, de plus en plus petites, et en apprendre davantage sur leur histoire.

3. Un concert

Vous partagez des goûts musicaux similaires ? Ce sera donc un jeu d’enfant de trouver un artiste dont l’oeuvre plait autant à l’un qu’à l’autre. Et si vous n’écoutez pas la même chose, alors il vaut mieux que ce soit au papa de faire l’effort de s’adapter aux préférences musicales de son fils, une façon d’en savoir plus sur lui. La musique que nous écoutons n’en dit-elle pas long sur nous ?

4. Des passions communes

Cela vaut forcément la peine de partager des activités qui plaisent à chacun, que ce soit pour en parler ensemble, ou simplement pour les faire tous les deux. Les possibilités sont infinies !

5. Du bricolage

On parle ici de tous les petits travaux à faire à la maison qui divertissent habituellement plus les hommes que les femmes. Faire du bricolage, planter un clou dans le mur, couper du bois, réparer un aspirateur, voilà autant d’occasion de créer du lien à travers la coopération. Investissez vous dans ce travail d’équipe, dans lequel vous allez avoir besoin de communiquer clairement. Et pour ne rien gâcher, le fils peut en profiter pour apprendre de nombreuses techniques qui lui seront utiles !

6. Du sport

Une saine compétition sur les terrains de basket, de volleyball et de foot permet de briser la hiérarchie patriarcale et de mettre à égalité à la fois le fils et son père. Les deux peuvent ainsi impressionner par leur agilité, leur condition physique et leur stratégie pour vaincre l’adversaire. Il n’y a pas besoin de conversations, seulement de la concentration, de la force et une approche réfléchie.

7. De la culture

C’est l’occasion de mener des discussions inspirantes, d’apprendre les bases de la culture et de s’informer sur les préférences artistiques de l’autre. Le père peut conseiller à son fils des livres qui valent la peine d’être lus, l’emmener dans des festivals de cinéma. En posant ensuite des questions qui appellent à la réflexion, en traduisant des choses difficiles à appréhender, le père donne à son fils de solides clefs pour élargir son horizon. Le fils apprend devient alors plus intelligent et ne manquera pas, par la suite, de surprendre son père avec son esprit plus affûté !

8. Une partie de jeu de société

Cette suggestion est probablement la plus simple à mettre en œuvre, car il suffit de sortir le Monopoly, un jeu d’échecs ou le Scrabble. Les jeux de société habituent à perdre et donc à devenir un bon perdant. Mais cela donne également la satisfaction de gagner certaines parties. Dans les jeux de société, peu importe qui est le plus fort, c’est avant tout un moment agréable pour passer du temps ensemble.

Note de la rédaction : bien sûr, cet article ne signifie pas que les filles s’ennuieront avec les propositions ci-dessus. Mais ces exemples ont été tirés des histoires de famille masculines de l’auteur.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]