Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Ces hommes qui parlent de sexualité aux ados

Father Son
By Adam Gregor | Shutterstock
Partager

Alors que l’éducation affective et sexuelle semble être principalement assurée par les femmes, Aleteia a rencontré trois hommes engagés à 100% pour éveiller les garçons à la beauté de l’amour.

Au secours, le porno est partout ! Chez les ados, « la pornographie est devenue la référence en matière de sexualité » alerte la sexologue et philosophe Thérèse Hargot. Il est urgent d’agir. C’est notamment ce que font des animateurs TeenSTAR auprès des jeunes, proposant des parcours adaptés à leur âge et à leur sexe.

« Vous êtes des héros ! ». Tels sont les mots adressés aux lycéens sourds aux sirènes des sites pornographiques par Xavier Bécheau, animateur TeenSTAR. La tentation est grande et touche les jeunes de plus en plus tôt. Quoi de plus facile en effet que de consulter sur son smartphone une vidéo pornographique ? Il faut faire preuve d’une volonté tenace pour résister.

Éduquer à la liberté

Ce renoncement est possible si les jeunes sont formés à exercer leur liberté. C’est un des apports du parcours TeenSTAR. Par des jeux de rôle, des débats sur des situations concrètes, par l’art aussi, les ados apprennent à devenir des adultes libres de leurs choix, responsables de leurs actes et de leurs conséquences. Ils expérimentent la nécessité de savoir dire non. « Un non d’autorité, respectueux de leur interlocuteur », précise Guillaume Le Masne, animateur en formation TeenSTAR auprès de collégiens.

Au cours de cette formation, les jeunes apprennent à décrypter les publicités, dans lesquelles les images retouchées montrent combien le public est manipulé. Les garçons réalisent à quel point ils sont soumis à la pression du groupe et des médias. La parole est d’autant plus libre que ces ateliers ne sont pas mixtes.

Vivre l’amitié

Au fur et à mesure des séances, les jeunes comprennent l’importance de l’amitié. Celle entre personnes de même sexe d’abord. Elle est d’autant plus importante pour les garçons, « sur qui pèse un soupçon d’homosexualité dès qu’ils vivent une relation d’amitié avec un autre garçon », constate Xavier Bécheau. Amitié entre garçons et filles aussi. Cette relation amicale est une étape essentielle à la construction d’une future relation homme-femme. Ce n’est pourtant pas évident pour la plupart des jeunes, chez qui une telle relation passe inévitablement par des relations sexuelles. C’est pourquoi, guidés par des papas bénévoles, les garçons découvrent que l’amour se construit par étapes.

Construire l’amour

Par le parcours TeenSTAR, les jeunes apprennent à se connaître, à travers les cinq dimensions de leur personne : physique, affective, intellectuelle, sociale et spirituelle. Ils prennent conscience de l’unité entre leur cœur, leur corps et leur esprit. Ils déduisent alors qu’une relation amoureuse construite uniquement sur le corps ne peut être solide.

Les animateurs TeenSTAR osent aller à l’encontre du discours ambiant. Ils insistent notamment sur les différences entre l’homme et la femme, mais aussi sur leur complémentarité. Les jeunes posent souvent la question « peut-on coucher avant le mariage ? » Au fur et à mesure de la discussion, ils prennent conscience que la sexualité est la partie la plus intime de leurs corps. Tellement privée qu’ils peinent à en parler ouvertement.

Exemple de débat initié par Xavier Bécheau : « Imagine que tu as un magnifique diamant. Si tu rencontres une très jolie fille, lui donnerais-tu tout de suite cette pierre précieuse ? » Réponse des garçons : « Non, j’attendrai de mieux la connaître ». Conclusion de l’animateur : « Ce diamant est ta sexualité, ce que tu as de plus intime, de plus précieux. Ne le brade pas ».

Aimer c’est tout donner

Les animateurs ont suivi une formation spécifique à la pédagogie TeenSTAR, pendant cinq jours complets puis l’enrichissent par une formation continue faite de lectures et de conférences. « Quand j’arrive devant les jeunes, je suis en responsabilité de leur passer un message important. Pas de place ici pour l’amateurisme », précise Antoine de Jerphanion, responsable d’un parcours auprès de collégiens toulousains. Ces pères répondent ainsi à l’appel du pape François d’être des disciples missionnaires (exhortation apostolique Evangelii Gaudium parue en 2013). Cet engagement, tenu par ces hommes très sollicités par leur travail et leur famille, est beau, à l’image de l’émerveillement de ces jeunes qui découvrent l’unité de leur personne, la beauté de leur corps, la grandeur de l’amour, l’exigence de la liberté.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.