Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

À Paris, les paroisses en première ligne dans l’accueil des migrants

FRANCE MIGRANTS Saint Denis
GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partager

Répondant à l’appel du pape François, une soixantaine d’églises parisiennes ont mis en place des actions en faveur des migrants. Dans le XIIIe arrondissement, quatre paroisses se sont coordonnées pour mettre en place un projet d’hébergement global.

« J’étais un étranger, et vous m’avez accueilli » (Mt 25, 31-46). Cet été, le pape François a lancé un nouvel appel pour encourager les chrétiens à se mettre au service des migrants et des réfugiés. Depuis 2015, de nombreuses initiatives ont été mises en place. À Paris, sur la centaine de paroisses existantes, plus de la moitié – une soixantaine – ont ainsi agi en faveur des migrants à deux niveaux : l’accompagnement (apprentissage du français, accompagnement dans des démarches administratives, sorties culturelles et sportives et repas partagés) et le logement.

Sur le volet du logement, une trentaine de projets paroissiaux ont vu le jour à Paris depuis deux ans. Ils se veulent de vrais projets « de solidarité de proximité » explique Jérôme Perrin, membre de la conférence Saint-Vincent-de-Paul. L’un d’entre eux est né dans le XIIIe arrondissement : « Il a germé de l’idée d’une coordination entre quatre paroisses du XIIIe arrondissement — Saint-Albert-le-Grand, Sainte-Anne-de-la-Butte-aux-Cailles, Saint-Hippolyte, Sainte-Rosalie — et de quatre associations : la Société Saint-Vincent-de-Paul, les Œuvres de La Mie de Pain, Solidarités Nouvelles pour le Logement (SNL) de Paris et le Réseau Chrétien-Immigrés », détaille pour Aleteia Jérôme Perrin, membre d’un conseil paroissial. Concrètement, en juin 2015, l’association La Mie de Pain disposait d’un centre d’hébergement dans le XIIIe arrondissement et accueillait 60 migrants sur des lits d’urgence. Mais quel suivi une fois leur statut de réfugié validé ?

« L’idée était d’organiser des sorties culturelles et sportives d’une part et des logements tremplins pour les migrants ayant décroché le statut de réfugié d’autre part », indique Jérôme Perrin. En mobilisant les dons de différentes paroisses et en se rapprochant de l’association SNL, Jérôme Perrin est parvenu à trouver un premier studio. En deux ans, c’est un deuxième puis un troisième bail qui ont été ainsi signés.

« Cette année, l’enjeu est de développer des projets inter-paroissiaux et inter-associatifs, rappelle Jérôme Perrin. Il faut un système pérenne. » C’est dans cette optique-là que le nouvel archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit a invité les prêtres et les membres des conseils pastoraux à une rencontre ce 13 janvier, veille de la journée mondiale du migrant et du réfugié, en l’église Saint-Denys-de-la-Chapelle. L’objectif : « Créer plus de synergies entre les paroisses, les associations et de compléter le dispositif actuel ». « Même si cette rencontre se fait “en interne”, il s’agit du premier acte d’archevêque de Paris de Mgr Michel Aupetit, se réjouit Jérôme Perrin. C’est un message très fort. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.