Aleteia

Allemagne : une église rasée pour laisser place à une mine de charbon

Federico Gambarini - dpa - AFP
L'église d'Immeratha été démolie le 9 janvier 2018.
Partager
Commenter

L’église d’Erkelenz-Immerath, dans l’ouest de l’Allemagne, a été rasée en début de semaine afin de permettre l’agrandissement d’une mine de charbon. Un événement qui a provoqué l’émotion – et la colère– de nombreux habitants.

C’est un symbole qui disparaît. L’église d’Immerath, petit village niché dans la Ruhr et proche des Pays-Bas, vient d’être rasée. L’objectif : permettre à l’énergéticien allemand RWE, propriétaire du plus gros parc de centrales à charbon d’Europe, d’extraire plus de lignite (du charbon brun, polluant mais bon marché).

À noter que leur église avait déjà été « désacralisée  » à l’issue d’un dernier office célébré fin 2013. Elle était promise à la destruction en dépit d’une longue bataille judiciaire qui était allée jusqu’à la Cour constitutionnelle. La même année, Immerath était devenu un village-fantôme lorsque ses 900 habitants ont été transférés dans un nouveau site situé d’Erkelenz (dans la même commune) dans le cadre d’un vaste plan de déplacement qui concerne, au total, 7 600 habitants de la région.

En 2007, une église vieille de 750 ans avait été déménagée de douze kilomètres sur deux plateformes roulantes entre deux villages, Heuersdorf et Borna, afin d’éviter de la détruire. L’opération avait coûté la bagatelle de 3 millions d’euros.

Partager
Commenter
Top 10 d’Aleteia
  1. Les plus lus
    |
    Les plus partagés
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]