Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 08 mai |
Saint Aimé Ronconi
home iconActualités
line break icon

Denier de l’Église : les diocèses repartent en campagne

CHURCH TAX

Catherine Leblanc - Godong

Church tax.

Agnès Pinard Legry - Publié le 26/12/17

Les diocèses de France lancent aujourd’hui une vaste campagne de communication visant à relancer les dons pour le denier de l’Église.

« Vous avez 105 raisons de donner à l’Église catholique ». C’est le slogan choisi par les évêques de France pour leur campagne nationale de communication dédiée au denier de l’Église qui débute ce mardi 26 décembre. L’objectif : remercier les donateurs et encourager ceux qui ne donnent pas encore à le faire. « Nous donnons notre temps pour ceux qui ont besoin de repères. Nous partageons la parole de Dieu avec tous ceux que nous rencontrons », rappelle ainsi l’Église catholique. Ces dons permettent aux prêtres de continuer à remplir leur mission : partager la Bonne Nouvelle. « Le Denier nous fait vivre et ce n’est pas un miracle. Peuple de baptisés, soutiens ton Église ».

Créé par l’Église catholique en France après la séparation de l’Église et de l’État en 1905, le « denier du clergé » a été institué pour permettre le traitement des prêtres qui était jusqu’alors pris en charge par l’État. Cette collecte auprès des fidèles s’appelle, depuis 1989, le « denier de l’Église ». Il constitue la principale source de revenu pour rémunérer les quelque 12 000 prêtres diocésains en activité et les 11 000 laïcs salariés.




Lire aussi :
Denier du culte, combien dois-je donner ?

Pour mémoire, le denier (avec d’autres dons assimilés) représente presque 40 % des quelque 700 millions d’euros perçus chaque année par l’Église, devant les quêtes, les legs, le casuel (contributions pour les baptêmes, mariages et sépultures) et les offrandes de messes.




Lire aussi :
Quand un curé appelle au denier en chantant

Mais si le produit du denier progresse (+1,1 % entre 2015 et 2016) grâce à une hausse du don moyen (226 euros en 2016 contre 217 en 2015), le nombre de donateurs est en baisse constante depuis 2008 (ils n’était « que » 1,128 million en 2016, soit 40 000 de moins qu’en 2015).

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
TEENAGERS, LOVE, PARK
Edifa
Comment distinguer le flirt de l’amour vrai ?
3
WEB2-ALEXEI NAVALNY-RUSSIA-shutterstock_1662094504.jpg
Agnès Pinard Legry
Russie : le message inattendu d’Alexeï Navalny pour Pâques
4
I.Media
Pourquoi la date de canonisation de Charles de Foucauld n’a...
5
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
6
POPE FRANCIS
Agnès Pinard Legry
Voici comment participer au « marathon de prière » du pape Franço...
7
Mathilde de Robien
Une émotion, une astuce de saint : accueillir la tristesse avec T...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement