Aleteia
Dimanche 25 octobre |
Saints Crépin et Crépinien
Perles du Web

Quand un curé appelle au denier en chantant

Kévin Boucaud-Victoire - Publié le 15/12/17

Le père François Lainé, curé à la paroisse Saint-Antoine-des-Quinze-Vingts (Paris), a trouvé un moyen très ludique d'appeler les fidèles à contribuer au denier : le faire en chantant.

Le dimanche 3 décembre, à la fin de la messe du premier dimanche de l’Avent, le prêtre parisien a décidé de changer sa manière de demander à ses paroissiens de contribuer au denier. Il a composé une chanson, « Le denier en chantant », qu’il a interprété devant l’assistance sur l’air de « En chantant » de Michel Sardou. Le père François Lainé nous confesse qu’il s’est inspiré du père Philippe Pignel, curé à la paroisse Notre-Dame du Perpétuel Secours, dans le XXe arrondissement parisien. « J’ai repris l’air et changé les paroles », nous explique-t-il.

Un succès sur YouTube

« Quand j’étais petit garçon/ Je cassais mon p’tit cochon/ En donnant/ Et bien des années plus tard/ Je raclais mes fonds d’tiroirs / En donnant », « C’est beaucoup moins inquiétant/ De parler des prélèvements/ En chantant » ou encore « Vous donnez pour les salaires/ L’entretien de l’ordinaire/ En donnant/ Le règlement des travaux/ Le chauffage, les factures/ En donnant», pouvons-nous entendre dans la vidéo.




Lire aussi :
Denier du culte, combien dois-je donner ?

La chanson plaît visiblement puisque l’assistance semble s’amuser et chante avec le curé. En quatre jours, la vidéo a aussi été visionné plus de 3 000 fois sur YouTube. Elle a aussi été salué sur Twitter. Les résultats semblent être à la hauteur des espérances. « J’ai reçu un certain nombre de chèques sur lequel est écrit : “quelques deniers en chantant…” », nous révèle-t-il amusé. Selon lui, alors que les dons étaient inférieurs à ceux de l’an dernier à la même période, ils ont retrouvé leur niveau habituel. « Il se passe quelques chose autour de cette vidéo et ça m’amuse beaucoup », conclut-il. Il ne désire néanmoins pas reproduire l’expérience pour le moment.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Domitille Farret d'Astiès
"La France a un incroyable talent" : une fami...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Freira renova votos religiosos de manhã e morre à noite
La rédaction d'Aleteia
Kenya : sœur Caroline renouvelle ses vœux le ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement