Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Quand un curé appelle au denier en chantant

Kévin Boucaud-Victoire - publié le 15/12/17

Le père François Lainé, curé à la paroisse Saint-Antoine-des-Quinze-Vingts (Paris), a trouvé un moyen très ludique d'appeler les fidèles à contribuer au denier : le faire en chantant.

Le dimanche 3 décembre, à la fin de la messe du premier dimanche de l’Avent, le prêtre parisien a décidé de changer sa manière de demander à ses paroissiens de contribuer au denier. Il a composé une chanson, « Le denier en chantant », qu’il a interprété devant l’assistance sur l’air de « En chantant » de Michel Sardou. Le père François Lainé nous confesse qu’il s’est inspiré du père Philippe Pignel, curé à la paroisse Notre-Dame du Perpétuel Secours, dans le XXe arrondissement parisien. « J’ai repris l’air et changé les paroles », nous explique-t-il.

Un succès sur YouTube

« Quand j’étais petit garçon/ Je cassais mon p’tit cochon/ En donnant/ Et bien des années plus tard/ Je raclais mes fonds d’tiroirs / En donnant », « C’est beaucoup moins inquiétant/ De parler des prélèvements/ En chantant » ou encore « Vous donnez pour les salaires/ L’entretien de l’ordinaire/ En donnant/ Le règlement des travaux/ Le chauffage, les factures/ En donnant», pouvons-nous entendre dans la vidéo.




Lire aussi :
Denier du culte, combien dois-je donner ?

La chanson plaît visiblement puisque l’assistance semble s’amuser et chante avec le curé. En quatre jours, la vidéo a aussi été visionné plus de 3 000 fois sur YouTube. Elle a aussi été salué sur Twitter. Les résultats semblent être à la hauteur des espérances. « J’ai reçu un certain nombre de chèques sur lequel est écrit : “quelques deniers en chantant…” », nous révèle-t-il amusé. Selon lui, alors que les dons étaient inférieurs à ceux de l’an dernier à la même période, ils ont retrouvé leur niveau habituel. « Il se passe quelques chose autour de cette vidéo et ça m’amuse beaucoup », conclut-il. Il ne désire néanmoins pas reproduire l’expérience pour le moment.

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement