Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconAu quotidien
line break icon

Une tradition à faire perdurer : les petits moutons de la crèche

CHRISTMAS CRIB

Pascal Deloche - Godong

Elisabeth Bonnefoi - Publié le 09/12/17

A l'approche de Noël, dans certaines familles, chaque enfant a son petit mouton dans la crèche. Pour avoir le droit de faire avancer son petit mouton, le soir après la prière, il faut avoir été sage dans la journée…

Dans certaines familles, un mouton est attribué à chaque enfant parmi les santons de la crèche de Noël. Au début de l’Avent, les parents placent les moutons assez loin de la crèche et chacun doit réussir à les faire avancer à travers un petit coin du salon, de manière à ce qu’ils soient arrivés le plus près possible du petit Jésus le soir de Noël. Évidemment, avec des yeux d’enfants, la distance à parcourir parait importante. Il faut se livrer à de véritables calculs, assez ridicules, comme de savoir s’il faut mieux contourner une lampe ou éviter un bibelot.

Faire avancer son mouton

Toujours est-il que pour pouvoir faire avancer nos moutons, il faut le mériter. Sont éligibles : une bonne note à l’école pour ceux qui vont déjà en classe, un service à la maison pour soulager maman, dire bonjour avec le sourire à une personne âgée dans l’immeuble ou dans le quartier, un effort manifeste pour ranger sa chambre, finir son assiette… Bien entendu toutes ces petites BA quotidiennes peuvent s’actualiser !




Lire aussi :
La médaille miraculeuse, un cadeau si précieux

Faire reculer son mouton ?

Mes parents ne nous ont jamais obligés à faire reculer nos moutons et pourtant cela a bien dû arriver dans certaines familles… Les parents peuvent aussi priver un enfant de le faire avancer un soir où il ne l’avait pas mérité. C’était en tous cas notre angoisse dans ma famille. Étaient éligibles : une remarque dans le Carnet, le refus manifeste d’aider à la maison… mais aussi tricher en profitant de l’absence des grandes personnes dans le salon pour faire avancer discrètement son mouton, ou faire reculer discrètement le mouton d’un petit frère… Nous quittions toujours le salon en ayant pris soin de retenir exactement l’endroit où se trouvait notre mouton. Mais il y a sûrement eu des infractions à la circulation et au stationnement et des délits de fuite !

Un cheminement de foi

Cette petite tradition familiale est un moyen finalement assez simple et assez concret pour faire progresser des enfants vers Noël, à la fois dans le temps et dans l’espace. L’enfant parcourt un vrai chemin avec son mouton, au milieu du salon ou de son environnement quotidien, pour se rapprocher de la crèche. L’objectif est clair : être présent avec les bergers au moment où Jésus va naître. Mériter cette rencontre avec l’Enfant-Jésus nécessite des efforts, mais la récompense est assurée. Bien sûr, on peut aussi ouvrir les 24 fenêtres d’un calendrier de l’Avent, mais il n’y a pas cette notion physique de marche. Dans certaines familles, ce sont les rois mages que les enfants déplacent. Il n’y a que trois santons à déplacer, ce qui peut poser problème selon de nombre d’enfants dans la fratrie, le « trajet » au milieu du salon peut être plus long car le voyage dure jusqu’au 6 janvier. De toute façon, en route !

En images : des crèches qui changent de l'ordinaire

Tags:
crècheNoël
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement