Aleteia

Belgique : une vache crucifiée dans une église

Partager
Commenter

Un artiste a eu la liberté d'installer une œuvre discutable dans une église qui doit prochainement être désacralisée.

Une vache morte trempée dans du silicon, peinte en blanc, crucifiée et entourée de lait… Cette œuvre de l’artiste « The Holy Cow » est exposée depuis le 6 novembre dans l’église de Kuttekoven, à Looz en Belgique. L’édifice doit être désacralisé prochainement. Mais l’initiative n’est pas du goût de certains catholiques qui ont dénoncé dimanche sur place une « image satanique et une injure dégoûtante à Dieu et au catholicisme », évoquant même un blasphème. L’artiste s’est défendu de ces accusations, estimant que son œuvre, loin d’insulter les catholiques, faisait référence au gaspillage dans notre société.

Le diocèse de Hasselt avait réagi dans un communiqué daté du 7 novembre, se disant « surpris par l’exposition » de cette œuvre pour le moins polémique. « Après consultation, nous souhaitons toujours collaborer à des projets artistiques dans une église et nous pouvons certainement apprécier l’humour. Mais une vache sur une croix cela va un peu trop loin. (…) Le sens d’un symbole si profond tel que la croix ne peut pas être détourné. Sinon, cela risque d’être blessant ou ridicule ». Le fait que l’église « soit bientôt retirée du culte » n’enlève rien à cette œuvre que l’évêché juge « indigne ».

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]