Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Positive attitude : un carnet de gratitude pour mieux prier

© Shutterstock
Partager

Le carnet de gratitude se remplit au jour le jour en notant chaque petit moment de bonheur... Découvrez comment mettre cet outil simple et ludique au service de votre foi.

A en croire les rayons des librairies, les carnets de gratitude, bullet journal, bujo et autres journaux intimes à remplir connaissent un franc succès. Aleteia vous montre aujourd’hui comment en faire un instrument au service de sa vie de prière.

Qu’est ce qu’un carnet de gratitude ?

L’idée de départ du carnet de gratitude est toute simple : il s’agit de recenser, chaque soir ou chaque matin, les bons moments de la journée. Contrairement à un journal intime classique, le carnet de gratitude se concentre sur le positif. Il est inspiré des théories liées au développement personnel et à la psychologie positive.

Une étude américaine aurait démontré les bienfaits de cette méthode : les adeptes du carnet de gratitude feraient plus de sport, se sentiraient mieux dans leur vie, seraient plus optimistes, enthousiastes et plus à-même de faire des progrès pour réaliser leurs objectifs personnels. Pour percevoir ces bienfaits, tout l’enjeu est d’être constant.

Le carnet de gratitude, une façon de prier

Au-delà des principes de la psychologie positive, le carnet de gratitude peut vous aider dans votre vie spirituelle et même être en soi une façon de prier. Recenser les bons moments de la journée permet de garder la trace des grâces reçues de Dieu dans votre vie, qu’il vous ait parlé personnellement ou à travers d’autres personnes, par des rencontres, des discussions ou des conseils reçus.

Il est important de tout écrire : intentions de prières, actions de grâce, verset de la Bible qui vous aurait marqué, parole édifiante d’un proche, phrase d’un prêtre au cours d’une homélie par exemple. Vous pouvez aussi programmer vos temps de prières, inscrire des petites résolutions, citer un pêché dont vous voulez vous débarrasser. Dans les moments de doute, d’angoisse ou de découragement, vous plonger dans votre carnet peut aider à rendre grâce pour toutes les petites choses que Dieu a faites dans votre vie.

Certains peuvent reprocher une certaine naïveté à la méthode du carnet de gratitude, qui se focalise sur les choses positives. Pour alimenter sa vie de prière et ne pas perdre de vue la dimension chrétienne qui associe la croix à la résurrection, la souffrance à la joie, certains pourront choisir d’écrire leurs pensées aussi dans les moments de questionnement, de doute et de peine. Les joies qui suivent sont autant de preuves que la croix est toujours suivie de la résurrection : une source d’espérance. C’était la méthode de saint Jean-Paul II, qui a fidèlement tenu un carnet intime de 1962 à 2003.

Comment fabriquer son propre carnet de gratitude ?

Fabriquer son propre carnet de gratitude peut aider à le rendre le plus personnel possible. Pour cela, n’importe quel carnet ou cahier, décoré ou non, fera parfaitement l’affaire. Vous pouvez aussi le décorer vous-même en le recouvrant d’un joli papier. Feuilles quadrillées, à lignes, blanches, peu importe : ce qui compte, c’est qu’il vous plaise ! N’hésitez pas à l’agrémenter de photos, dessins, citations inspirantes, couleurs, etc. qui rendront votre carnet d’autant plus agréable à regarder.

Plus élaboré, le carnet de gratitude peut aussi être confectionné sous la forme d’un « bullet journal ». Il devient alors un véritable instrument d’organisation de votre vie. D’origine américaine, le bullet journal se présente sous la forme d’un carnet scindé en plusieurs parties : un sommaire qui renvoie aux pages numérotées et titrées, une vue globale de votre emploi du temps sur plusieurs pages, par semestre ou par mois, une page par jour pour citer ces petits moments de joie, rencontres, pensées, projets, listes de choses à faire, etc. Pour mieux s’y retrouver, des couleurs ou des symboles différents sont utilisés pour chaque catégorie : une étoile pour les tâches à accomplir, un cœur pour les projets, un tiret pour les prières et ainsi de suite.

Vous pouvez aussi acheter un carnet de gratitude prêt à remplir

Plusieurs éditeurs commercialisent des carnets de gratitude prêts à remplir. S’ils ont l’inconvénient d’être moins personnalisés, ils peuvent guider et inspirer les non initiés et aider à rester fidèle à l’engagement de tenir un carnet de gratitude. Le carnet de Anne-Solange Tardy (Merci, Mon carnet de gratitude, éditions Solar), au graphisme particulièrement recherché, nous plonge dans un univers poétique et créatif qui peut développer l’inspiration avec, à chaque double page, listographie, coloriages, méditations guidées, aquarelles ou collages. Alors, à vos crayons !

CARNET DE GRATITUDE
© Solar / First

Merci – Mon carnet de gratitude, d’Anne-Solange Tardy, 12,90 euros, SOLAR.

Carnet de gratitude, Un merci par jour pour être plus heureux, de Christie Vanbremeersch et Noémie Levain, 11,95 euros, FIRST.

Tags:
gratitude
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]