Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 03 mars |
Saint Guénolé
home iconFor Her
line break icon

Des créateurs de mode s’inspirent des vêtements… liturgiques !

Fashion - Catholic

metmuseum.org

Morgane Macé - Publié le 10/11/17

Le dress code du prestigieux gala du Met vient d’être annoncé et il mettra en lumière l'influence de la religion catholique sur la mode. Le thème « Corps Célestes : la mode et l’imagination catholique » promet donc un red carpet inspiré, qui réunira, comme chaque année, créateurs, top-models et hautes personnalités.

C’est indéniablement l’un des événements mode les plus incontournables de l’année, avec les fashion weeks. Le gala du Metropolitan Museum of Art de New-York, se déroulera le 7 mai 2018, déroulant son tapis rouge aux stars comme Katy Perry, Beyonce, Johnny Depp ou encore Emma Watson. Organisé depuis 1990 par Anna Wintour, célèbre rédactrice en chef du Vogue américain, ce rendez-vous glamour originellement appelé « The party of the year », fait cette année la part belle au style religieux. Les convives devront se parer de vêtements et d’accessoires d’inspiration liturgique, un choix qui met en valeur l’influence de l’esthétique catholique sur les créateurs de haute-couture.

Le Met ball, un gala caritatif…

La chanteuse Rihanna, l’avocate Amal Clooney et Donatella Versace seront les hôtes de ce dîner associé à une collecte de fonds. L’objectif du gala est de financer, chaque année, l’exposition sur la mode présentée par le Costume Institute. Fondé en 1937, ce dernier a fusionné avec le Metropolitan Museum of Art de New-York en 1946. Le thème vestimentaire de la cérémonie est choisi en fonction de l’exposition : l’homme versus la machine en 2016, l’œuvre de la styliste japonaise Rei Kawakubo en 2017. Lors de ce dîner VIP à souhait, chaque créateur invite à sa table les convives de son choix. Et pour ceux qui veulent assister au dîner, le prix de la place s’élève à 30 000 dollars… En 2017, la levée de fonds avait ainsi permis de rapporter 12 millions de dollars.




Lire aussi :
Quand la spiritualité inspire le monde de la mode

Une exposition unique sur la mode

Pas moins de 150 pièces seront présentées lors de cette nouvelle exposition du Costume Institute, qui ouvrira ses portes du 10 mai jusqu’au 8 octobre 2018, au Metropolitan Museum of Art de New-York. Certaines pièces sont uniques et n’ont jamais été présentées au public, comme les vêtements du Pape prêtés par la sacristie de la chapelle Sixtine. Le costume papal n’avait pas même été présenté en 1983, lors de l’exposition intitulée « The Vatican Collections : The Papacy and Art ».

Les pièces de Coco Chanel — qui a été éduquée par des religieuses —, de John Galliano et de Christian Dior seront notamment exposées. Pour l’anecdote, lors du défilé de sa collection « Fall 2000 », une figure semblable à un pape défilait avec de l’encens en disant : « Comprenez le concept de l’amour ». Des pièces de Versace, d’Elsa Schiaparelli et de Dolce & Gabana seront également présentées et un catalogue avec des photographies de Katerina Jebb accompagnera l’exposition.

L’imaginaire catholique comme source de créativité

D’après le directeur du Costume Institute, Andrew Bolton, « il s’agit de présenter la mode dans le contexte plus large de la production artistique religieuse, selon ses représentations en peintures et en architecture ». Il travaille depuis deux ans sur cette exposition avec ses collègues du département médiéval du Met et du musée d’art médiéval The Cloisters, en étroite collaboration avec le Vatican : « L’accent est mis sur l’influence de l’imaginaire catholique sur les artistes et les designers, et comment celle-ci a façonné leur créativité » explique-t-il, ajoutant que « la beauté a souvent été un pont entre les croyants et les non-croyants ».

Le thème choisi cette année n’est décidément pas anodin et on a hâte de voir les tenues des célébrités sur le tapis rouge. Associer le monde des paillettes à la religion catholique pourrait sembler inapproprié, la vanité de la parure étant bien étrangère à l’authenticité de la foi. Mais sous un autre point de vue, la richesse et la dimension spirituelle du religieux peuvent tout autrement apporter davantage de caractère au vêtement, lui conférant une aura sacrée…




Lire aussi :
Le saviez-vous ? Les avocats ont imité la soutane des prêtres pour faire leur robe

Tags:
mode
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
2
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
3
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
4
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
5
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
6
cathédrale de Nice
Bérengère Dommaigné
Soulagement à Nice et Dunkerque, les messes sont autorisées
7
Rachel Molinatti
TikTok : le calcul « hallucinant » du père Matthieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement