Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Var : un XV de rugby uniquement composé de séminaristes

Partager

A Toulon, on connaissait le RCT (Rugby Club Toulonnais). Découvrez le RCTP (Rugby Club de la Terre Promise).

Dans le Var, et plus particulièrement à Toulon, le rugby est devenu une institution ces dernières années à la faveur des beaux résultats de son club fanion, le RCT. La semaine dernière, des caméras de M6 nous ont fait découvrir une autre équipe de la région, beaucoup plus atypique celle-là.

En effet, la chaîne a suivi les séminaristes de La Castille à La Crau (Var). Des laudes à la fin de la soirée dans un bar Toulonnais, les téléspectateurs ont pu découvrir que les personnes qui se destinaient à la prêtrise étaient également de redoutables joueurs de rugby.

Dans ce XV pour le moins singulier car uniquement composé de séminaristes, on apprend que les joueurs peuvent réaliser des prouesses sur le terrain grâce… à des tactiques qui portent le nom des livres de la Bible. Ce reportage long de six minutes met également en avant les valeurs communes au rugby et à l’Église comme la fraternité. Ajoutons-y la joie d’être ensemble, à l’instar de ce dominicain qui fait office de barman et sert une bière aux deux équipes venant de s’affronter.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]