Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 17 octobre |
Saint Ignace d'Antioche
Aleteia logo
home iconAu quotidien
line break icon

10 choses importantes dont a pris conscience un papa après avoir perdu son fils de 3 ans 

Richard Pringle and son Hughie

Richard Pringle | Facebook | Fair Use

Cerith Gardiner - Publié le 30/09/17

Dans un post sur Facebook, ce père de trois enfants nous rappelle ce qui est vraiment important.

Richard Pringle a perdu son fils de trois ans l’été dernier, d’une hémorragie cérébrale soudaine. A la suite du drame, ce papa a rédigé une liste des 10 choses les plus importantes dont il a pris conscience depuis la mort de son fils. Cette liste, qu’il a publiée sur Facebook, est une succession de conseils et de réflexions permettant aux parents de comprendre ce que leurs enfants attendent d’eux, mais aussi ce qu’eux peuvent attendre de leurs enfants. Cette liste disponible à tous et simplement écrite, est pleine d’amour.

1. On ne fait jamais assez de bisous, et on ne donne jamais trop d’amour.

2. Le temps se trouve toujours. Cessez ce que vous êtes en train de faire et prenez le temps de jouer avec votre enfant, même si ce n’est qu’une minute. Le reste peut attendre.

3. Prenez autant de photos et de vidéos que possible. Un jour, c’est peut-être tout ce qu’il vous restera.

4. Ne dépensez pas votre argent, dépensez votre temps. Si vous pensez que l’argent que vous dépensez est important, vous avez tort. Seules vos actions comptent. Sautez dans les flaques d’eau, allez-vous promenez. Allez à la mer, faites du camping, amusez-vous. Au fond, c’est tout ce que veulent nos enfants. Je ne me souviens pas du tout de ce qu’on l’on a acheté à Hughie. Je ne me souviens que de ce que nous avons fait ensemble.

5. Chantez. Encore mieux, chantez ensemble. Mes plus beaux souvenirs sont ceux où Hughie étaient perchés sur mes épaules, ou assis à côté de moi, et où nous chantions nos chansons préférées. Les souvenirs se font en musique.

6. Chérissez même les choses les plus simples. L’heure du bain, l’heure du coucher, l’heure de la lecture. Les dîners en famille. Les dimanches passés à ne rien faire. Ces moments simples sont ceux qui me manquent le plus. Ne négligez pas ces instants uniques.

7. N’oubliez jamais d’embrasser vos êtres chers avant de partir, quitte à rebrousser chemin. On ne peut jamais savoir quand sera la prochaine fois que nous les verrons.

8. Tout ce qui est ennuyeux peut devenir amusant. Aller faire les courses, les trajets en voiture, faire les boutiques. Faites le fou, racontez des histoires, riez, souriez, profitez. Les corvées ne sont qu’une question de point de vue. La vie est trop courte pour ne pas s’amuser.

9.  Tenez un journal. Notez tout ce que vos enfants font qui illumine votre journée. Maintenant, ma femme et moi le faisons pour Hettie et pour Hennie, nos deux autres enfants. Ces moments seront inscrits à jamais, et seront de précieux trésors à lire plus tard.

10.  Si vous avez la chance d’avoir vos enfants près de vous, pour leur dire bonne nuit, faire leur petit déjeuner, les accompagner à l’école, puis à l’université, puis à l’autel le jour de leur mariage, alors vous êtes bénis. Ne l’oubliez jamais.

Le fils de Richard Pringle avait été diagnostiqué d’un problème au cerveau, mais il n’y avait que 5% de risques pour qu’une hémorragie ne se manifeste. « Malheureusement, notre fils a fait partie des 5%, et il n’y pas survécu. » Le père de famille assure également sur sa page Facebook qu’ »en trois petites années, Hughie (lui) a laissé certains des plus beaux souvenirs de (sa) vie ». Richard Pringle souhaite rappeler à quel point c’est un privilège de pouvoir être parent. Un rôle à ne jamais prendre pour acquis.

Mais cette liste est aussi un rappel de la vitesse à laquelle grandissent nos enfants. Même si le temps peut parfois sembler long, au milieu des crises de colère et des chahuts, ils quittent le nid avant même que l’on puisse s’en rendre compte. Il est important d’apprécier son rôle de parents et d’en chérir chaque instant. N’hésitez pas à imprimer cette liste et à la coller sur votre réfrigérateur. Et lorsque vos enfants se comportent comme des petits monstres, jetez y un œil, et bénissez le fait qu’ils soient toujours là pour faire des bêtises.

RICHARD PRINGLE
Reprodução / Facebook Richard Prigle


JEUNE FEMME QUI REGARDE SA MONTRE

Lire aussi :
Comment retrouver du temps pour les autres ?


MERE ET SON ENFANT

Lire aussi :
11 façons de montrer à son enfant qu’on l’aime

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
2
Wedding dresses collection Laure de Sagazan 2022
Marzena Devoud
Robes de mariée : les tendances de l’année 2022
3
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
4
Agnès Pinard Legry
Mgr de Moulins-Beaufort et Gérald Darmanin, deux lectures du secr...
5
WEB2-SKY-shutterstock_719708074.jpg
Agnès Pinard Legry
De nouvelles preuves de l’existence de Dieu, un livre événement
6
Agnès Pinard Legry
La « démission collective des évêques » est-elle envisageable ?
7
Pope-Francis-Mgr-Giovanni-Ravelli-Antoine-Mekary-Aleteia
Agnès Pinard Legry
La silhouette qui va maintenant accompagner le Pape tous les jour...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement