Aleteia

Diapo – L’époustouflante « basilique de la savane » à Yamoussoukro

Paucal I CC BY SA 2.0
L'intérieur de la basilique Notre-Dame de la Paix à Yamoussoukro.
Partager
Commenter

Le 10 septembre 1990, saint Jean Paul II consacrait la basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire. À l'occasion de l'anniversaire de cette consécration, découvrez ce sanctuaire de tous les superlatifs.

Située à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire, à trois heures au nord de la capitale économique, Abidjan, la basilique Notre-Dame de la Paix est impressionnante de par ses dimensions pharaoniques et l’évidente référence de son architecture à celle de la basilique Saint-Pierre de Rome. En 1989, elle a été reconnue par le Livre Guinness des records comme l’édifice religieux chrétien le plus large au monde. En effet, si la basilique Saint-Pierre affiche une largeur de 115 mètres, celle de Yamoussoukro en revendique 150. Et surtout, le site s’étend sur plus de 130 hectares.

Son emplacement a été choisi par le premier président du pays, Félix Houphouët-Boigny, et sa construction a duré trois ans (de 1986 à 1989) sous la direction des architectes Pierre Fakhoury et Patrick d’Hauthuille. Elle a été bénie par saint Jean Paul II le 10 septembre 1990. Ce sont quelques 4 500 ouvriers qui ont travaillé sur ce chantier

En son temps, ce projet colossal a soulevé la controverse compte tenu de son coût exorbitant comparé à la pauvreté d’une grande partie de la population ivoirienne. Le Saint-Père a néanmoins accepté de la bénir en  imposant la condition de la construction d’un hôpital non loin de la basilique.

Aujourd’hui, dans une Afrique de l’Ouest majoritairement musulmane, la basilique Notre-Dame de la Paix est devenue un haut-lieu de pèlerinage catholique.

Cliquez sur la première image pour visualiser le diaporama :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]