Aleteia

Comment avoir une vie sociale plus épanouie quand on est introverti ?

© Shutterstock
Partager
Commenter

Parce que l'introversion n'est pas une tare, domptez l'introverti qui est en vous pour profiter au mieux de votre vie sociale !

Si vous êtes introverti(e), inutile de vous inquiéter, votre personnalité n’a rien d’anormal. C’est naturel de se sentir épuisé après de grandes réunions entre amis, ou d’aimer passer du temps seul. Il n’y a rien de mal à vouloir être au calme pour recharger les batteries. Comme il n’y a rien de mal non plus à préférer écouter les conversations plutôt que d’y participer.

L’introversion est bien plus compliquée que ce qu’il n’y paraît. Une nouvelle étude du psychologue Jonathon Cheek, a montré qu’il existe quatre types d’introverti(e)s. Savoir à quelle catégorie vous appartenez, pourrait vous aider à mieux comprendre votre personnalité et celle des introvertis autour de vous. Donc si vous êtes réservé(e), nous vous invitons à lire ce qui suit pour savoir à quelle catégorie vous appartenez.

L’introverti social

Les introvertis sociaux cassent tous les stéréotypes, car ils ne sont pas timides en société. Les fêtes entre amis ne les rendent donc pas nerveux. Ils savent en revanche qu’ils se sentent plus à l’aise lors des petits rassemblements que lors des grands. Certains soirs, les introvertis sociaux préfèreront rester chez eux ou sortir seuls. Et il n’y a rien d’anormal à cela non plus.

Conseils pour renforcer votre confiance : Si vous faites partie du groupe des introvertis sociaux, créez-vous un cercle d’amis restreint avec qui passer du temps. Et ne culpabilisez pas si vous préférez passer une soirée seul. Vous vous ressourcez de cette manière, donc prenez la liberté de passer une soirée au calme au lieu d’inviter toute la bande à la maison.

L’introverti pensif

Vous a-t-on déjà dit que vous avez la tête dans les nuages ? Si oui, vous devez être un introverti pensif. Ce niveau d’introversion n’est pas relatif au nombre de personnes avec lequel vous vous sentez à l’aise. Les introvertis pensifs sont plutôt connus pour être introspectifs et réfléchis, souvent perdus dans leur monde à eux.

Conseils pour renforcer votre confiance : Si vous faites partie du groupe des introvertis pensifs, prenez du temps chaque jour pour vous perdre dans vos pensées sans distraction extérieure. Écrire un journal peut aussi être une bonne manière de vous détendre et de mettre sur papier les pensées qui vous sont venues à l’esprit pendant la journée.

L’introverti anxieux

Les introvertis anxieux se sentent souvent mal à l’aise dans les petites comme dans les grandes réunions de personnes. Après un événement social, elle peuvent se repasser en tête toute la rencontre et penser à ce qu’elles auraient dû faire différemment ou mieux, ou simplement de manière moins embarrassante.

Conseils pour renforcer votre confiance : Si vous faites partie du groupe des introvertis anxieux, demandez à un(e) ami(e) proche de vous accompagner lors de ce type d’événements. Quand vous vous sentez anxieux parce que vous ne savez pas comment les gens interprètent votre comportement, demandez le soutien et le réconfort de cet(te) ami(e). De manière générale, nous avons tous tendance à trop réfléchir à la façon dont les gens nous perçoivent, mais il est très probable que personne n’ait fait attention aux petites choses sur lesquelles les introvertis anxieux peuvent s’attarder pendant des jours. Un(e) ami(e) proche peut s’avérer être d’une grande aide pour calmer votre anxiété.

L’introverti modéré

Les introvertis modérés ont une bonne capacité à réfléchir avant de parler. Ils prennent le temps de passer en revue tous les aspects d’une situation et font attention au moindre détail. A cause de ce fonctionnement, ils peuvent être un peu longs à prendre une décision. Les situations spontanées ne sont pas les meilleures pour eux.

Conseils pour renforcer votre confiance : Si vous faites partie du groupe des introvertis modérés, assurez-vous de garder suffisamment de temps pour prendre des décisions, aussi insignifiantes soient-elles, comme « quel plat préparer ce soir pour le dîner ? ». Si vous prenez suffisamment de temps pour réfléchir, les prises de décision ne vous stresseront plus autant sur le long terme.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]