Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Comment éviter et soigner les coups de soleil

Se protéger des coups de soleil
© Unsplash Rawpixel
Partager

Nous avons tous un capital soleil et il est important de protéger sa peau pour éviter brûlures et coups de soleils. Et s'il est trop tard, suivez nos conseils pour les soulager...

Stimulateur de moral aux premiers rayons, le soleil, hélas, peut devenir à haute dose l’ennemi numéro 1 de votre peau. Apprenez comment les ultra violets agissent sur les cellules de la peau, et à contrer leurs méfaits en vous protégeant au mieux des coups de soleil. Ne gâchez plus vos vacances à cause d’une peau rougie et douloureuse, mais prenez soin de votre peau de façon responsable et durable.

Les dangers du soleil

Le soleil émet des rayons ultraviolets nocifs pour notre peau. Invisibles à l’œil, leur rayonnement vous expose tout de même aux UVA responsables du vieillissement de la peau et du développement des rides et tâches brunes, ainsi qu’aux UVB agissant sur l’épiderme. Si les UVB permettent à la peau de bronzer, ils sont aussi la cause de coups de soleil et brûlures plus graves ; à haute dose ils sont d’ailleurs cancérigènes. Certains dommages étant irréversibles, ne prenez pas le risque de vous exposer sans protection.

Les horaires d’exposition à bannir

Lorsque le soleil est au plus haut, c’est-à-dire entre midi et 16h en France, ses rayons sont particulièrement forts et dangereux. Il convient donc de ne pas s’exposer à ces horaires, même si la chaleur ressentie ne vous semble pas élevée.

Attention, les bébés ne doivent en aucun cas être exposés au soleil. Fragiles et plus vulnérables aux rayons du soleil, ils doivent être mis à l’abri du soleil quelle que soit l’heure de la journée.

Panoplie anti coups de soleil

Pour être bien protégés, vous et votre famille, chaque membre devrait être muni d’un t-shirt sec, d’un couvre-chef (type chapeau à bords larges ou casquette protège nuque) ainsi que d’une paire de lunettes de soleil. Les rayons UV ne s’en prennent pas qu’à l’épiderme, ils provoquent aussi de sérieuses lésions oculaires, responsables notamment des cataractes. Plus vos vêtements seront longs, plus ils vous protégeront du soleil. Privilégiez les chemises à manches longues et les pantalons qui couvriront d’avantage de surface. Certains tissus sont d’ailleurs spécialement conçus pour protéger du soleil, vous retrouverez l’indice de protection contre les UV sur l’étiquette.

S’il vous est difficile de trouver des zones d’ombre pour vous abriter (comme à la plage par exemple), vous pouvez créer votre propre espace ombragé avec divers accessoires. Le parasol, l’ombrelle ou le auvent quadrilleront cet espace de façon visible, même s’il faudra penser à prendre en compte le changement de position de l’ombre au fil de la journée. Ne sous-estimez pas non plus la réfraction des rayons par le sol, encore plus puissante sur la neige que sur le sable.

Bien choisir et appliquer sa crème solaire

La crème solaire est indispensable lors d’une exposition au soleil. L’emballage vous informera de son indice de protection (il en existe huit différents : 6, 10, 15, 20, 25, 30, 50 et 50+) révélant le pourcentage de transmission d’UV à la peau. Pour connaître le pourcentage d’UV non filtrés par une crème, appliquez la formule suivante : 1/indice de protection x 100. Ainsi une crème indice 6 transmettra 16,6 % des UV tandis qu’une crème solaire indice 50 n’en laissera passer que 2 %.

On choisit une crème adaptée à notre phototype. Le phototype permet le classement des individus selon la réaction de leur peau lors d’une exposition solaire.

Phototype 1 : peau blanche, cheveux roux ou blonds, tâches de rousseur nombreuses. Ne bronze jamais et prends systématiquement des coups de soleil.
-> crème solaire indice 50 ou plus à renouveler fréquemment et pas d’exposition entre 12h et 16h.

Phototype 2 : peau claire, cheveux blonds à châtain, tâches de rousseurs fréquentes. Bronze difficilement et attrape fréquemment des coups de soleil.
-> crème solaire indice 50.

Phototype 3 : peau intermédiaire, cheveux châtains à brun, tâches de rousseurs probables. Bronze progressivement et attrape parfois des coups de soleil.
-> crème solaire indice 50 entre 12h et 16h, indice 30 le reste de la journée.

Phototype 4 : peau mate, cheveux bruns ou noirs, absence de tâche de rousseur. Bronze rapidement et ne prends presque pas de coups de soleil.
-> crème solaire indice 30.

Phototype 5 : peau brune, cheveux noirs, absence de tâches de rousseur. Bronze rapidement et prends rarement de coups de soleil.
-> crème solaire indice 20.

Phototype 6 : peau noire, cheveux noirs. Coups de soleil très rares.
-> crème solaire indice 15 ou 20.

En cas de doute, une crème 50 conviendra toujours à votre peau. Pour les peaux sensibles et les plus jeunes, certaines crèmes vendues pour les enfants bénéficient d’une formulation plus saine contenant moins d’allergènes.

La crème solaire agit comme un filtre contre les rayons du soleil, elle complète votre panoplie de protection mais ne vous permet pas de vous exposer plus longtemps. Vous devrez renouveler l’application toutes les deux heures et après toute baignade. Appliquez la crème partout sur le corps exposé, en n’oubliant pas la nuque, les oreilles et les pieds trop souvent négligés.

Que faire après un coup de soleil ?

Si votre peau a été endommagée à cause d’une exposition au soleil, des soins seront nécessaires. Tout d’abord, veillez à bien vous réhydrater en buvant une grande quantité d’eau. Douchez votre peau à l’eau claire pour la rafraîchir, séchez-la délicatement et appliquez ensuite généreusement un soin hydratant (type après-soleil). L’exposition au soleil sera dorénavant interdite pour permettre à la peau de se régénérer. La chaleur intensifiant les douleurs de coups de soleil, privilégiez à cet instant les endroits frais et ombragés.

Si les dommages sont plus importants qu’un coup de soleil classique et que votre peau est brûlée au premier degré, optez pour la Biafine pour favoriser l’hydratation et la guérison de la zone touchée. Plus la brûlure sera profonde (du second au 4ème degré), plus le derme et l’épiderme auront été endommagés ou détruits, cloques, croûtes et pelades accompagnant de vives douleurs sur une peau rouge à violette. Consultez un médecin en cas de brûlure intense.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]