Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les cadeaux que le pape François et Donald Trump se sont offerts

Alessandra Tarantino / POOL / AFP
Le pape François et le président Donald Trump lors de leur rencontre au Vatican le 24 mai.
Partager

Le Saint-Père et le président des États-Unis se sont rencontrés ce mercredi 24 mai 2017, au Vatican. À cette occasion, ils se sont remis des présents à haute valeur symbolique.

C’était une rencontre très attendue après la campagne électorale américaine au cours de laquelle le pape François avait témoigné de réserves explicites concernant le programme de Donald Trump, en particulier en matière migratoire. Mais les deux hommes n’auront finalement attendu que quatre mois après la prise de fonction pour se rencontrer.

L’entrevue s’est donc déroulée ce mercredi matin, au Vatican, pendant 29 minutes. Donald Trump était accompagné de son épouse Melania, de sa fille Ivanka, de son gendre Jared Kushner, du secrétaire d’État Rex Tillerson, et de Louis Bono, chargé d’affaires américain par intérim auprès du Saint-Siège.

Selon les journalistes présents sur place, les premiers échanges entre le pape François et Donald Trump ne se sont pas montrés d’une cordialité débordante, même si l’amabilité protocolaire a été parfaitement respectée. Ce n’est qu’après l’entretien privé que l’ambiance s’est détendue. En particulier quand le successeur de Pierre et le locataire de la Maison Blanche se sont remis les cadeaux traditionnels.

C’est ainsi que Donald Trump a offert au souverain pontife des œuvres de Martin Luther King, lui souhaitant de les « apprécier ». De son côté, le pape François avait prévu plusieurs présents : une médaille frappée d’un olivier, symbole de paix, un « message de paix 2017 » signé de sa main et, enfin, un exemplaire de ses écrits les plus récents : l’encyclique Laudado Si et les lettres d’exhortation apostolique Evangelii Gaudium et Amoris Laetitia. Sans doute une façon chaleureuse de glisser un message plutôt politique aux président des États-Unis d’Amérique.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]