Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Attentat de Manchester : l’Église invite à la prière pour les victimes

ATTENTAT DE MANCHESTER
Paul Ellis | AFP
Les services de secours, mobilisés après l'attaque qui visait le concert d'Ariana Grande.
Partager

La Grande-Bretagne est de nouveau endeuillée par une attaque terroriste. 22 personnes ont trouvé la mort dans l'explosion survenue lundi soir à la fin du concert d'Ariana Grande. L'Église n'a pas tardé à réagir.

22 morts, dont plusieurs enfants. 59 blessés. C’est l’effrayant bilan de l’attaque terroriste qui a frappé la foule lundi soir à la sortie du concert d’Ariana Grande à la Manchester Arena. Elle aurait été perpétrée par un individu isolé qui aurait déclenché les explosifs qu’il portait sur lui. L’organisation Etat Islamique a revendiqué l’opération mardi en début d’après-midi, présentant le terroriste comme un « soldat du califat ». Il s’agit là du plus meurtrier des attentats commis sur le sol britannique depuis les attentats de Londres qui avaient fait 56 morts en juillet 2005.

Les réactions se sont multipliées, à commencer par celle du Premier ministre Teresa May, qui a qualifié cet attentat d’ « épouvantable attaque ». Alors que des élections législatives anticipées doivent se tenir le 8 juin, elle a décidé de suspendre sa campagne, tout comme son adversaire Jeremy Corbin, le leader travailliste, qui s’est dit pour sa part « horrifié » par l’attentat de Manchester. En France, le président de la République Emmanuel Macron a fait part de son « effroi » et de « sa consternation ».

L’Église catholique britannique s’est également manifestée tôt ce mardi pour témoigner de sa compassion à l’égard des victimes et de leurs familles. Mgr John Arnold, évêque du diocèse de Salford — dont relève Manchester —  a publié un message de solidarité :

« Les habitants de Manchester et les membres de la communauté catholique sont unis pour condamner l’attaque perpétrée contre la foule à l’Arena. Une telle attaque ne peut avoir aucune justification. Je remercie les services de secours pour leur réaction immédiate qui a permis de sauver des vies. Nous nous unissons dans la prière pour tous les morts, les blessés, leurs familles, et tous ceux qui sont affectés par cette tragédie. Nous devons demeurer soudés pour aider les victimes et leurs familles, et pour renforcer la solidarité de notre communauté ».

La Conférence des évêques d’Angleterre et du Pays de Galles s’est également exprimée mardi matin par le biais d’un premier message posté sur les réseaux sociaux :

« Pensées et prières pour ceux qui ont été tués ou blessés dans l’attaque terrifiante de la Manchester Arena. Prière pour les familles, les amis, et tous ceux qui sont affectés ».

En France, Mgr Olivier Ribadeau-Dumas, secrétaire général et porte-parole de la Conférence des évêques de France, a également réagi sur Twitter :

La Fédération des commissions épiscopales asiatiques (FABC) a également fait partie des premières instances ecclésiales à réagir. « La plupart des victimes sont des jeunes, voire des enfants », a déploré son président, le cardinal Oswald Gracias, dans un message parvenu à l’agence Asianews, l’agence d’information du PIME (Institut Pontifical pour les Missions étrangères).

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]