Aleteia

Mère de famille : un diplôme hautement qualifié !

shutterstock
Partager
Commenter

Le travail d’équipe, l’accompagnement du changement, la négociation, la prise de décision… Les mères de famille sont rompues aux techniques du management. Alors, "Maman", une chef d'entreprise comme une autre ? Oui ! La preuve en 6 points.

« Les écoles de commerces peuvent enseigner des compétences professionnelles, elles ne peuvent rivaliser avec l’expérience des mères, acquise dans un environnement familial. » C’est le message, clair, que Jaime Noguera Tejedor, consultant et coach espagnol, transmet dans son livre dont le titre pourrait être traduit par Soyez simplement humble. Un guide avec 22 suggestions pour le monde du travail et les interactions sociales. Et c’est bien vrai : la famille est la meilleure des écoles. Et quiconque dirige une famille décroche quotidiennement un nouveau diplôme. Comme le dit Tejedor,  » à la maison, vous est offerte l’expérience digne d’un master.  » Voici ce que l’on y apprend.

1. Diriger une équipe

« Qui peut s’imaginer qu’une famille, composée de plusieurs enfants, ne connaisse pas le travail d’équipe ?  » demande Jaime Noguera Tejedor. « Nous devons identifier les forces de chaque membre, pour qu’il exécute les tâches pour lesquelles il est le plus doué. » Et qui d’autre qu’une mère sait précisément à qui confier la responsabilité de telle ou telle tâche ménagère ? Les mamans sont de grands manageurs ! Avec douceur et précision, elles savent mieux que quiconque qui peut, au mieux, chez elles, faire chaque tâche pour que l’entreprise familiale fonctionne. Cela ne fait aucun doute : c’est bien vous, mères de famille, qui dirigez cette équipe d’une main de maître. Vous avez commencé votre cursus pour devenir un excellent coach familial le jour où vous avez vu, pour la première fois, votre premier-né.

2. Communiquer et fixer des objectifs

« Est-il possible d’obtenir, d’une équipe, du travail de qualité sans échanger ?  » Parler, communiquer, s’exprimer, c’est l’un des secrets de la réussite d’une famille et d’une entreprise. Que ce soit en tête-à-tête ou en groupe, la santé d’une famille, comme celle d’une carrière professionnelle, se retrouve renforcée quand la communication se voit donnée une place centrale.
Vous êtes, en tant que mères, celles qui savent le mieux comment amorcer ces importantes discussions familiales. Celles qui se tiennent au chevet d’une fille quand elle a du chagrin, pour parler. Celles qui, à table, lancent le sujet de conversation qui permettra au reste de la famille de profiter d’un moment d’échange en groupe.

3. Prendre des décisions

« Si une famille n’évolue pas, elle ne gagne pas en maturité. Celui qui n’avance pas régresse. Il se retrouve coincé dans le passé. N’envisager les choses que de votre point de vue vous prive de nouvelles perspectives. C’est pourquoi il est nécessaire de constamment s’adapter aux nouvelles circonstances, sans perdre de vue les essentiels : ses valeurs et sa culture. »
Les mères sont des femmes qui prennent des décisions. Ce sont des cadres exécutifs aux larges horizons ! Elles savent différencier les projets bénéfiques pour la famille de ceux qui sont impossibles à accomplir. Les mères posent sur le monde un regard réaliste, à travers le prisme des circonstances familiales, et elles ne cessent jamais d’innover, de créer et de grandir. Elles n’ont en général peur ni du changement ni d’un investissement. Elles savent qu’elles disposent du meilleur capital qui existe,  le capital humain. Les mères de famille en sont  le meilleur investissement.

4. Négocier

« Tout le monde le comprendra. Dressez la liste de tout ce qui est sujet à négociation chez vous (ou pour faire plus court, tout ce qui ne l’est pas). Personne d’autre que les mamans ne sait aussi bien comment gérer un conflit d’intérêts avec ses « partenaires commerciaux » de tout âge, c’est-à-dire les enfants.  » Les mères de famille savent exactement comment et à quelle occasion leur donner des douceurs, décider de l’heure à laquelle ils doivent être rentrés à la maison et distribuer les dépenses de manière à satisfaire les intérêts de tous les membres de leur famille, qu’elles dirigent avec leur mari.
Cependant, personne ne peut le nier, il y a tout de même une chose inexplicable : pourquoi les mères ne gardent elles jamais rien pour elles ? Pourquoi sont elles toujours les dernières à en profiter ? Pourquoi, quand il s’agit de partager les gains, ne prennent-elles  jamais leur part ?

5. Déleguer

“Tu es le plus jeune de ta famille, n’est-ce pas ? Ça se voit : tu es en avance pour ton âge.” C’est une remarque courante dans les familles nombreuses et c’est normal : les cadets apprennent grâce aux aînés. Dans le monde du travail, ça s’appelle déléguer. Montrez aux aînés, et vous avez déjà fait le plus gros : ils se chargeront à leur tour d’enseigner aux plus jeunes. Ce genre de formation par transmission fonctionne bien. Ce n’est pas, bien sûr,  un moyen de fuir ses obligations, mais plutôt de déléguer pour que le processus d’apprentissage circule d’une personne à l’autre… Se sentir “mentor” est motivant. Et qui est le meilleur enseignant, coach et consultant de la famille ? Les mères, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.
Ce sont elles qui apprennent comment faire les lacets des fameuses baskets à crampons  avec lesquelles leur fils était convaincu qu’il marquerait plus de buts. Elles qui montrent à leur fille adolescente qu’étudier avec sérieux portera ses fruits. Elles encore qui, aujourd’hui, continuent à répondre, inlassablement et avec amour, au téléphone quand leur fille, nouvellement mariée, appelle pour demander une recette ou de l’aide pour ses enfants. Vraiment, en tant que professeur émérite, les mères remportent toutes les médailles possibles.

6. Ne jamais licencier

« La maison est le seul endroit où il n’y aura jamais de plan de licenciement. Profitez-en ! » En effet, la porte d’une mère est toujours ouverte. On sait, de la Vierge Marie, que son cœur est toujours prêt et les mères s’efforcent de lui ressembler, elle qui a su, un jour, dire « oui  » au Seigneur. Les mères de famille font confiance, et cela fait d’elles de bonnes épouses, d’excellentes mères et des femmes magnifiques. qui peut être fière d’être à la tête de la plus belle des entreprises : sa famille.

Partager
Commenter
Mots-clés
enfantsmère
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]