Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les probiotiques contre les petits désagréments de l’hiver

Les probiotiques contre les petits désagréments de l'hiver
©unsplash
yaourt/unsplash
Partager

Rhume, gastro-entérite, syndrome grippal…Tous ces maux peuvent être soulagés par ces micro-organismes vivants.

Depuis 2001, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a défini les probiotiques comme « des micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé au-delà des effets nutritionnels traditionnels ».

Quand tout va bien, le tube digestif est colonisé par environ 100 000 milliards de bactéries constituant la flore microbienne.

Une infection, une maladie ou encore un traitement (notamment les antibiotiques) peuvent déséquilibrer cet écosystème. On appellera cela une « dysbiose ».


Lire aussi : Pensez au curcuma pour votre cure détox


Pour que les probiotiques aient l’effet recherché sur la santé, il faudra que plusieurs conditions soient réunies :

  • Qu’ils soient sous une forme active et disponible à l’organisme.
  • Que les souches aient montré leur résistance à l’acidité gastrique.
  • Assurer une cure de 7 à 20 jours en fonction du rôle qu’ils vont jouer.
  • Certaines études contradictoires vous diront qu’il faut aussi choisir certaines souches particulières en fonction de la problématique, mais pour le moment, il n’y a pas assez d’informations claires pour cibler réellement et correctement. Le tout est de s’assurer qu’il y a au moins trois souches différentes voire quatre dans ceux que l’on choisit.

Les probiotiques sont des micro-organismes qui viennent en soutien de la flore intestinale et qui amélioreront donc potentiellement :

  • La digestibilité de nombreux nutriments (vitamines)
  • Les intolérances alimentaires comme celle au lactose
  • La biodisponibilité de certains minéraux et vitamines
  • La régulation du transit intestinal en agissant sur la constipation et/ou les diarrhées
  • Les défenses immunitaires naturelles de l’organisme.
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]