Aleteia

La guérison de cette petite fille sauvée de la noyade est un vrai miracle !

© Facebook
© Facebook
Partager
Commenter

Ses parents considèrent que sa guérison témoigne de la puissance de la prière.

Le 28 décembre, alors qu’elle rendait visite à ses grands-parents à Phoenix (Arizona), la petite Joy Loboda, âgée de 19 mois, fut retrouvée flottant dans la piscine, la tête vers le bas. Elle s’était éloignée de ses frères et sœurs et était parvenue à passer la barrière bloquant l’accès à la piscine. Son père, sortit son corps raidi et froid de l’eau et essaya de la réanimer. Le temps qu’elle arrive à l’hôpital, son cœur avait cessé de battre depuis 25 minutes.

Aux urgences, les médecins étaient très pessimistes mais son cœur se remit à battre, si bien qu’ils la plongèrent dans un coma artificiel pour augmenter ses chances de survie.

Ne pas sombrer dans la culpabilité 

Les promesses de prières pour la fillette se mirent à affluer et le frère de Kristin (la maman de Joy), Fr. Ignatius Mazanowski, entreprit de dire des messes à son chevet régulièrement. « Une messe en particulier, le jour de la fête de la Sainte Famille, permit au cœur de ma sœur de trouver l’apaisement, car je l’ai aidée à prier pour qu’elle se pardonne à elle-même. Comme n’importe quel parent, elle s’en voulait terriblement pour l’accident de Joy. Son mari et elle l’ont perdue pendant seulement trois minutes. Souvenons-nous que Joseph et Marie ont perdu Jésus pendant trois jours. Dans une telle situation, il est très important d’arriver à se pardonner à soi-même. Je suis persuadé que la guérison de ma sœur est liée à celle de Joy. En tous cas, son apaisement lui a certainement permis de mieux aider Joy à guérir », a-t-il raconté à l’agence de presse Catholic News.

Prier sans cesse

Matt et Kristin Loboda croient fermement que toutes les prières à l’intention de Joy ont fait la différence. Moins de deux semaines après l’accident, Joy avait repris conscience et respirait sans assistance. Elle est maintenant en rééducation et arrive à s’assoir et à se nourrir. Elle rit, reconnaît les membres de sa famille et les appelle ! Les secouristes qui l’ont amenée à l’hôpital sont allés lui rendre visite et les Loboda ont ainsi pu les remercier personnellement. Tous ont été stupéfaits de la voir, non seulement vivante mais surtout aussi en forme.

Un vrai miracle 

« L’infirmière m’avait dit, concernant les victimes de noyade : soit elles ne survivent pas, soit elles ne sortent plus de l’hôpital. Elles ont de graves séquelles », a expliqué Matt Loboda à l’équipe de télévision qui a couvert l’accident. « Or, rien n’indique qu’elle a de quelconques séquelles. Je remercie vraiment Dieu pour cela. »

Joy doit maintenant continuer sa rééducation et une collecte de dons a été mise en place pour aider sa famille.

Sur sa page Facebook, sa maman Kristin a écrit récemment : « Tous les médecins et toutes les infirmières confirment que ce dénouement est totalement inattendu et inexplicable. Loué soit Dieu ! »

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]