Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mais quelle idée que vouloir se débarrasser de son sapin maintenant !

CHRISTMAS TREE
Partager

Le temps liturgique de Noël commence le 25 décembre et se poursuit jusqu'en janvier.

Cela peut être un peu déroutant. Dans notre société, la période de Noël commence généralement autour de la Toussaint et se termine le 25 décembre. Le lendemain de Noël, toutes les décorations sont soigneusement rangées dans les placards jusqu’à l’année suivante, et les sapins abandonnés sur les trottoirs.

Pourtant, dans l’Église catholique, le temps liturgique de Noël ne commence pas avant le 25 décembre (ce qui inclut la vigile du 24 décembre) et il se poursuit en janvier.

La Conférence des évêques de France l’explique ainsi :

« La liturgie du temps de Noël est très fournie. Cette richesse n’est pas aisée à percevoir car le temps de Noël qui débute le soir du 24 décembre (premières vêpres) et s’achève par la fête du baptême du Seigneur est un temps assez court. Les solennités de Noël et de l’Épiphanie ont pour objet la célébration d’un événement réel, la naissance de Jésus, et en même temps la célébration du mystère de l’Incarnation. L’union de la nature divine et de la nature humaine est affirmée dans bien des textes liturgiques. »

La date du baptême du Christ change selon les années. Elle dépend plus précisément du jour où l’on fête l’Épiphanie dans le calendrier romain.

Dans les diocèses qui fêtent l’Épiphanie le 6 janvier, le baptême du Christ est célébré le dimanche qui suit. Dans les diocèses où l’Épiphanie est fêtée le premier dimanche suivant le 2 janvier, le baptême peut être célébré le dimanche suivant, ou le lundi (si l’Épiphanie est fêtée le 7 ou le 8 janvier) — le dernier jour possible pour le célébrer étant fixé au 13 janvier. Le temps ordinaire commence le lendemain de cette fête. Cela signifie que certaines années, la liturgie de Noël peut durer du 25 décembre au 13 janvier !

Autrefois, le temps de Noël se poursuivait jusqu’à la fête de la Chandeleur (la Présentation de Jésus au Temple) qui a lieu traditionnellement le 2 février.

La Chandeleur est fêtée à cette date car elle célèbre un événement qui s’est produit 40 jours après la nativité du Christ. La présentation de Jésus au Temple est donc la dernière fête de l’Enfant Jésus dans le calendrier liturgique de l’Église.

Dans certains lieux, la tradition perdure, et les décorations de Noël, comme la crèche, ne sont pas enlevées avant le 2 février — même s’il n’est franchement pas conseillé de conserver votre sapin aussi longtemps.

À la lumière de cela, si vous souhaitez véritablement célébrer Noël comme les chrétiens d’autrefois, vous ne décorerez pas votre maison avant la veille de Noël et garderez vos décorations jusqu’au 2 février. Voilà qui est bien différent de la manière dont on célèbre Noël aujourd’hui !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]