Aleteia

Le Pape qui jouait au morpion avec un garde suisse…

TIZIANA FABI / AFP
Le graffiti n’aura été visible que quelques heures mais suffisament longtemps pour attirer les curieux ! L'artiste italien, Mauro Ballotta, avait dessiné sur l'un de ses murs un magnifique grafitti, un peu à la façon de Banksy, à Borgo Pio, l'un des quartiers les plus visités de Rome. TIZIANA FABI / AFP
Partager
Commenter

La scène n'a pas vraiment plu aux carabinieri !

Il représentait le pape François juché sur un escabeau et jouant au jeu du morpion en cachette, pendant qu’un garde suisse fait le guet. Il a été effacé par les services de la salubrité publique de la ville.


Il y a quelques années, le Saint-Père s’affichait en « Superman » sur un mur de Rome


Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]