Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 26 février |
Saint Alexandre
home iconArt & Voyages
line break icon

L’appel au secours d’une jeune khmère handicapée

DR

Antoine Besson - Publié le 14/10/16

Un groupe d’agents de santé vint inoculer des vaccins aux enfants du village. Je suis tombée gravement malade...

Appel aux secours de Kim Ross. Je vous communique ses mots :

« À ma naissance, j’étais normale comme les autres enfants. Un jour, quand j’avais cinq ans, un groupe d’agents de santé se rendit dans chaque famille pour inoculer des vaccins aux enfants du village. Après l’injection, je suis tombée gravement malade : une forte fièvre ! Et je n’ai plus pu bouger. Mon corps, sauf ma tête, était devenu insensible, sans réaction, comme un mort. Ma mère eut recours à tous les moyens pour me faire soigner, mais en vain ! Cet état a duré environ un mois…

Après cela, grâce à des injections faites par un médecin du village (ma mère ne sait pas quel remède fut utilisé à ce moment-là), j’ai recommencé à pouvoir bouger. Malheureusement, je n’avais toujours pas de force pour marcher. Je dus alors apprendre de nouveau à marcher. Je suis souvent tombée par terre, car mes jambes restaient très faibles. Ma jambe gauche s’affaiblit de plus en plus par rapport à ma jambe droite. À ce moment-là, ma colonne vertébrale semblait encore normale : à l’auscultation, on ne voyait aucune anomalie. Pourtant, un ou deux ans plus tard, elle commença à se déformer peu à peu pour prendre finalement cette forme anormale d’aujourd’hui.

Des situations d’extrême souffrance 

J’ai beaucoup de difficultés pour marcher, dormir et surtout pour m’asseoir. Je souffre au niveau de la taille et dans le dos quand je m’assieds plus de 30 minutes et quand je dors plus de 2 heures. Ces douleurs de tous les jours me rendent le travail très difficile (8 heures par jour, du lundi au samedi matin). Voilà mon grand problème. »

Souvent comme avec Kim Ross atteinte d’une scoliose évolutive, nous sommes confrontés sur le terrain à des situations d’extrême souffrance. Les ressources locales ne suffisent parfois pas pour faire face à ces situations où l’hospitalisation à grand frais est inévitable. Parce qu’Enfants du Mékong refuse d’abandonner un petit au seul titre qu’il serait trop couteux de lui venir en aide, nous avons mis en place une caisse de santé. Pour aider Kim Ross et d’autres enfants à retrouver une vie moins douloureuse et la possibilité de continuer à travailler pour s’en sortir, contactez Violaine Janssen au 01 47 91 00 84 ou à vjanssen@enfantsdumekong.com.

www.enfantsdumekong.com

Tags:
enfants du mekongmaladiesouffrance
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
5
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
6
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
7
La rédaction d'Aleteia
Le pape François accepte la renonciation du cardinal Sarah
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement