Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconAu quotidien
line break icon

4 hommes catholiques sur 5 confessent ce péché

©Icsnaps/Shuttersock

The Catholic Gentleman - Publié le 17/09/16

"J'ai gagné mon combat avec la grâce de Dieu".

4 hommes catholiques sur 5 confessent avoir regardé de la pornographie et s’être masturbés.

C’est gênant de le dire si franchement, mais le seul moyen de vaincre la pornographie est d’admettre que nous avons un gros problème avec cela.

Un vice fermement enraciné

Quand j’étais au lycée, l’habitude de convoiter les femmes via la pornographie était fermement enracinée dans mon âme. À l’époque, j’étais athée. Durant ces années, je me rappelle avoir écouté une émission de radio, dans laquelle l’animatrice, une psychologue diplômée, affirmait que se masturber devant de la pornographie était une bonne chose, tout à fait saine. Je ne pouvais pas résister à la tentation de regarder du porno régulièrement, et ses mots m’ont conforté : je ne faisais rien de mal.

Les années ont passé, et je suis rentré à la fac. Je souffrais d’un trouble d’anxiété, de crises de paniques et de dépression. J’ai fait appel à l’aide et à la grâce de Dieu, et en quelques mois Il est rentré dans ma vie. Mais j’étais toujours accro à la pornographie. Je me souviens que, quand j’étais athée, des amis chrétiens m’ont dit que regarder de la pornographie était un péché. Ma réponse a été de leur rire au nez. J’ai ri parce que l’idée d’un homme capable de résister à cette tentation me semblait absurde. Je leur ai dit : « Tout le monde le fait, et quiconque le nie est un menteur ». Mes propos étaient directs, mais proches de la triste vérité.

Jésus n’a pas mâché ses mots

Environ un an plus tard, Dieu m’a appelé, et je suis devenu protestant évangélique. J’étais nouvellement converti au christianisme, et je ne voulais pas croire qu’il était mal de regarder de la pornographie. Mais ensuite, j’ai lu les paroles du Christ dans l’Évangile de saint Matthieu : « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. Eh bien ! Moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur » (5, 27-28). Aïe. J’ai cherché un moyen d’interpréter autrement les propos du Seigneur, mais sans résultat. Comment pouvais-je prétendre à la pureté de mon âme tout en convoitant les femmes ? Mais j’ai pensé : « Je ne peux pas m’arrêter. Hors de question ». J’étais l’esclave de ce péché, tout en voulant m’en libérer. C’est alors qu’a débuté mon long périple.

J’ai commencé à me battre en tant que protestant…

J’ai beaucoup prié pour la grâce de Dieu, afin qu’Il m’aide à vaincre cette impulsion. Je suis devenu plus discipliné, me réveillant tôt le matin pour prier : peu à peu, je suis devenu plus maître de moi-même. Mais je cédais toujours à la tentation : le désir était trop fort. J’ai commencé à lire des textes catholiques et à me renseigner sur les Pères de l’Église. Cela m’a conduit au catholicisme, un nouveau chapitre dans mon combat pour le pureté.

… Et j’ai gagné en tant que catholique

Quand je suis devenu catholique, j’espérais que la messe et le sacrement de la confession éradiqueraient la pornographie de ma vie. Hélas, les sacrements ne sont pas magiques. J’ai donc persévéré avec toute la panoplie – vie des saints, adoration eucharistique, messe quotidienne, bénévolat et services, confession fréquente, etc. Je voulais devenir digne du salut et de la grâce du Seigneur, imprégnée dans Son Église. Les années ont passé, et je me sentais grandir en pureté avec la grâce de Dieu. Il n’y a pas un jour où je cédais à l’impulsion. Au terme de ce combat, Dieu m’avais appris beaucoup de choses : chaque confession, acte de foi et oblation m’ont rapproché de la victoire de l’amour.

Tags:
AmourCombatconfessionFamillehommemasculinpechepornographiepureté
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
CHURCH
Agnès Pinard Legry
Une messe dimanche... trois scénarios possibl...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement