Aleteia

Voyez-vous le clin d’œil du Ciel sur cette photo ?

Partager
Commenter

Découvrez l’incroyable histoire qui se cache derrière ce cliché.

Récemment, a commencé à circuler sur les réseaux sociaux une photo étonnante, sans aucune retouche : celle du baptême d’un bébé sur laquelle on peut voir que le filet d’eau bénite versé par le prêtre sur la tête de l’enfant revêt la forme parfaite d’un chapelet. Le cliché a été pris par l’Argentine Raquel Gatti, qui a assisté à une audience générale du pape François au début du mois de juin de cette année au Vatican et lui a remis, par l’entremise de la Garde suisse, un tableau avec cette photo. « Je crois que Dieu veut que je continue à prendre des photos ; j’ai été très impressionnée quand j’ai vu la photo pour la première fois. Même si je n’ai pas pu la remettre en mains propres au Saint-Père, j’ai obtenu qu’il bénisse la photo et la garde », se réjouit Gatti au cours d’une interview accordée à ACI Prensa.

Le nouveau-né s’appelle Bernabé et a été baptisé par le père Martín Aversario, de la paroisse Notre-Dame-de-la-Charité, dans la province de Tucumán, en Argentine. « Pour qu’on ne m’accuse pas de manquer d’objectivité, a expliqué la photographe, j’ai envoyé la photo à la mère du bébé en lui demandant ce qu’elle voyait, et elle m’a confirmé qu’elle voyait la même chose que moi. »

« J’en ai pleuré d’émotion »

Quant à Evelyn, la mère de Bernabé, elle confie à ACI que la première fois qu’elle a vu la photo, elle a pensé que « le prêtre avait un chapelet dans la main », et qu’ensuite elle a constaté qu’il s’agissait bien d’une figure formée avec l’eau bénite. Elle avoue qu’elle « a pleuré d’émotion », parce que Dieu a montré à nouveau qu’Il était présent dans sa famille.

Evelyn a expliqué qu’elle souffre d’une maladie du sang appelée le « syndrome des antiphospholipides » (SAPL), caractérisée par la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins, ce qui rend difficile la circulation normale du sang à travers le cordon ombilical pendant la grossesse. « Ma première fille, Guadalupe, est restée dans un état grave pendant les deux premiers mois, avec de l’oxygène et des transfusions de sang, mais grâce à Dieu son état s’est amélioré. Nous n’avons jamais cessé de prier le chapelet en famille ».

Une photo bénie par le Pape

La mère de Barnabé a assuré que la photo « était pour sa famille un signe que Dieu était heureux » avec eux et leur disait de continuer « à évangéliser par le chapelet et cette histoire ». Et d’ajouter : « Que le Pape ait béni et reçu la photo est un miracle total pour notre famille, c’est en quelque sorte toucher un peu le ciel avec les mains. Nous n’avons jamais douté que le Seigneur et la Vierge Marie nous accompagnent à chaque pas que nous faisons », a-t-elle affirmé.

C’est la deuxième fois qu’il arrive un événement de ce genre à la photographe Rachel Gatti au cours d’un baptême. Voici deux ans, il s’est formé une colombe blanche dans l’eau, raconte-t-elle. « J’appelle cela une “Deusidência“, des coïncidences avec Dieu. Parce que le sens spirituel est que je me suis trouvée au moment précis, à l’endroit où je devais être et avec la bonne lumière. Beaucoup de coïncidences pour réussir à capturer cette image… », souligne Raquel.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]