Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Pourquoi une attente spéciale du Messie au temps de la Vierge Marie ?

Partager

La date de la venue du Messie a été annoncée par plusieurs prophéties précises bien connues des juifs et des contemporains du Christ.

1. Cas unique dans toute l’histoire du monde, la venue d’un Messie Sauveur était attendue en Israël, à cause de nombreuses prophéties reçues par une longue série d’hommes, pendant des siècles.

2. Mais le Messie était spécialement attendu au début de notre ère, au temps de la Vierge Marie, comme en témoignent l’Évangile (Luc 3,15 ; 7,19) et les écrits juifs et païens de l’époque parce que certaines prophéties parlaient explicitement et précisément du moment de sa venue.

3. Le « sceptre » devait d’abord s’éloigner de Juda (Genèse 49,1).

4. On devait être au temps d’un pouvoir divisé, au « 4e royaume après Nabuchodonosor » (Daniel 2,39).

5. Les « Soixante-dix septénaires » (490) annoncés par Daniel devaient être accomplis (Daniel 9).

6. Au temps de la Vierge, le monde cessa toute guerre pour accueillir le Prince de la Paix, au temps de la longue Pax Romana d’Auguste

7. Il est très étonnant de constater qu’il y avait aussi une attente unique, à cette époque chez les païens : Tacite et Suétone témoignent de l’attente d’un « Dominateur du monde » venu de Judée.

8. Virgile rapporte l’oracle de la Sibylle de Cumes annonçant la Vierge et son « enfant merveilleux ».

9. Les astrologues babyloniens avaient aussi calculé avec une précision étonnante la venue de l’étoile du Messie.

10. Même les juifs qui n’ont pas reconnu le Christ témoignent de la précision de cette attente, reconnaissant dans le Talmud à la fin du premier siècle que « toutes les dates calculées pour la venue du Messie sont désormais passées » (Traité Sanhédrin 97).

Pour en savoir plus, c’est ici

Pour en savoir beaucoup plus, c’est là