Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La vie chrétienne ressemble à « l’histoire de deux amoureux »

© Antoine Mekary / ALETEIA
Partager

Le Pape François a expliqué les noces de Cana où Jésus livre aux disciples le secret de sa personne et le but de sa venue.

« La vie chrétienne est une réponse au premier signe de miséricorde accompli par Jésus qui se manifeste comme l’époux du peuple de Dieu et révèle la profondeur de la relation qui nous unit à Dieu … ». Ce mercredi, lors de l’audience générale, le Saint-Père est parti du premier miracle de Jésus accompli à Cana, raconté par Jean (Jn 2, 1-11), pour expliquer comment les disciples « ont commencé à former avec Jésus, qui joue le rôle de l’Époux, une vraie communauté, « une vraie famille », bâtie sur « une alliance nouvelle et définitive… une alliance d’amour » comparable à celle de « deux amoureux ».

Jésus « n’a pas fait des miracles pour éblouir, mais pour révéler l’amour du Père », a-t-il souligné face aux milliers de fidèles et pèlerins venus écouter sa nouvelle catéchèse, ce 8 juin, place Saint-Pierre, au cours de la traditionnelle audience générale du mercredi.

Noces entre Dieu et l’homme

« Frères et sœurs, le premier signe de miséricorde accompli à Cana illumine tout le mystère du Christ et ouvre le cœur des disciples à la foi… À Cana, Jésus livre le secret de sa personne et le but de sa venue parmi nous : l’époux inaugure les noces qui s’accompliront dans le mystère pascal ; il se lie à ses disciples par une Alliance nouvelle et définitive », résume le texte du Pape en français. À Cana, a-t-il expliqué un peu plus en italien, « Dieu et l’homme se rencontrent, se cherchent, se trouvent, se célèbrent et s’aiment », comme les deux amoureux du Cantique des cantiques, tout le reste « est une conséquence de cette relation ».

Et comme les Noces de Cana renvoient à l’union nuptiale des époux, le Pape n’a pas manqué, avant de commencer sa catéchèse, de saluer et féliciter les couples qui fêtent cette année leurs cinquante ans de mariage. Quelques uns étaient venus assister à l’audience générale, il leur a dit : « Voilà du bon vin, le bon vin de la famille… Quel beau témoignage, merci pour ce témoignage, qu’il inspire tous les jeunes époux ».

Église, famille de Jésus

L’Église, dans le récit de Jean, « est la famille de Jésus sur laquelle se déverse tout son amour » et c’est « cet amour que l’Église conserve et veut donner à tous ». Le vin « exprime l’abondance du banquet et la joie de la fête à laquelle nous sommes appelés ». Quand Jésus transforme l’eau en vin, dans les amphores destinées « à la purification rituelle des juifs », Il fait un geste éloquent, a encore expliqué le Saint-Père : « Il transforme la Loi de Moïse en Évangile, porteur de joie ». Et nous sommes tous invités à ces noces, « pour que le nouveau vin ne manque plus ! », a insisté le Pape.

Dernières paroles de Marie

Ultime recommandation du Saint-Père avant de quitter fidèles et pèlerins  – « recommandation simple mais essentielle », a-t-il souligné – est celle prononcée par Marie aux Noces de Cana : « Tout ce qu’il vous dira – ce que Jésus vous dira – faites-le » . Ces paroles, a expliqué le Saint-Père, sont ses dernières rapportées par les Évangiles, laissées « en héritage » à tous les chrétiens, qui signifient « s’en remettre à la Parole de Dieu pour faire l’expérience de son efficacité dans la vie », soit  » l’écouter et la mettre en pratique », en en faisant « le programme de toute sa vie ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]