Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Attentats de Bruxelles : forte émotion du Pape et des évêques

© Alexander Koerner/Getty
Un mémorial a prit place dans les rues de Bruxelles après les attentats survenus
ce mardi matin/ © Photo by Alexander Koerner/Getty Images
Partager

Les télégrammes de condoléances et les messages de soutien aux victimes et à leurs familles affluent.

Suite aux attentats qui ont endeuillé Bruxelles, emportant une trentaine de vies dans les déflagrations et blessant plus de 200 personnes, le pape François s’est empressé d’exprimer sa « profonde tristesse » et son « profond soutien aux familles des victimes et aux blessés » ainsi qu’à « toutes les personnes qui contribuent aux secours », tout en priant le Seigneur de « leur apporter réconfort et consolation » dans cette terrible épreuve. 

L’État islamique a revendiqué mardi après-midi les attaques survenues d’abord dans le grand hall de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem où, selon le parquet fédéral, au moins 14 personnes ont été tuées dans la double déflagration, et au moins 90 autres blessées ; puis à la station de métro Maelbeek, dans le quartier européen de la capitale belge, où 20 personnes ont été tuées, et 130 autres blessées.

Le Pape condamne

Dans un télégramme de condoléances, signé par son secrétaire d’État, le cardinal Pietro Parolin, et adressé à Mgr Jozef De Kesel, archevêque de Malines-Bruxelles, le pape François « confie à la miséricorde de Dieu les personnes qui ont perdu la vie et s’associe par la prière à la peine de leurs proches ». Il condamne à nouveau « la violence aveugle » des terroristes « qui engendre tant de souffrances », et implorant de « Dieu le don de la paix, invoque sur les familles éprouvées et sur les Belges le bienfait des Bénédictions divines », peut-on lire.

 L’épiscopat belge

Les évêques de Belgique, dans un communiqué publié très vite après les attentats, se disent quant à eux « consternés d’apprendre l’attentat perpétré à l’aéroport de Zaventem et au centre de Bruxelles. Ils partagent l’angoisse de milliers de voyageurs et de leurs familles, des professionnels de l’aviation et des équipes de secours une nouvelle fois sur la brèche. Ils confient les victimes à la prière de tous dans cette nouvelle situation dramatique ».

Les évêques européens

L’émotion est également très forte aux Institutions européennes, parmi lesquelles la COMECE, la Commission des épiscopats de la Communauté européenne, qui a son siège dans le quartier frappé par l’attentat à la station de métro Maelbeek. Son président, le cardinal Reinhard Marx, s’est dit « attristé et choqué par les attentats ». « Mes pensées et mes sentiments en ces heures sombres vont aux morts, aux blessés et à leurs proches », ajoute-t-il, « uni par la pensée avec mes collaborateurs et collaboratrices du secrétariat de la COMECE  basé à Bruxelles ».

De son côté, le président du Conseil des Conférences épiscopales d’Europe, le Cardinal Péter Erdö, a dénoncé « ce nouvel acte inhumain », assurant les victimes de ses prières, et exprimant sa solidarité à leurs familles. « En ces temps troubles, poursuit-il, j’invite à ne pas nous laisser vaincre par la peur et à prier pour la paix en Europe, au Moyen-Orient et dans le monde ».

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]