Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 31 octobre |
Saint Quentin
home iconFor Her
line break icon

Les 5 phrases qu’un adolescent a besoin d’entendre de ses parents

© SHUTTERSTOCK / SYDA PRODUCTIONS http://www.shutterstock.com/pic-255669586/

LaFamilia.info - Publié le 20/10/15

Vos enfants imaginent bien combien vous les aimez et que vous serez toujours là pour eux. Mais vous le leur dites de temps en temps ? 

Les tensions qui surviennent lorsqu’ils grandissent peuvent prendre le pas sur l’affection que tout parent doit leur montrer. Nous avons tous, à un moment ou à un autre, besoin d’une voix qui nous encourage, d’une parole qui nous réconforte ; il en est de même pour les enfants, surtout lorsqu’arrive l’adolescence.

À cette étape de la vie, riche en chocs émotionnels, les enfants réclament à grands cris une présence, de l’affection, une autorité parentale, même s’ils prétendent le contraire.

Voici quelques phrases pour leur rappeler que l’on désire pour eux ce qu’il y a de mieux, car l’amour que l’on éprouve à leur égard est infini et ne peut s’expliquer. La puissance des mots est décuplée lorsque les parents s’expriment. Alors au travail !

  1. « Tu peux y arriver »

L’adolescence est une crise, où sécurité et confiance en soi manquent cruellement. C’est souvent le cas, même si les jeunes ne réagissent pas tous de la même façon. Ils doivent alors savoir que leurs parents croient en eux, en leurs capacités, au-delà de ce qu’ils pensent. Ainsi, ils reprennent force et courage.

  1. « Dans la vie, toute chose nécessite des efforts »

Rien n’est facile dans la vie et si quelque chose semble simple, c’est sûrement par erreur. Cela doit être clair pour les enfants, inutile d’attendre l’adolescence pour le leur dire. Ils doivent comprendre dès leur plus jeune âge qu’une récompense s’obtient par le travail, que l’artiste ou le footballeur qu’ils admirent tant a dû lutter pour en arriver là.

Il faut leur montrer le monde des adultes – le monde réel – sans que cela semble tragique ou sombre, mais leur expliquer que la vie est faite de défis et de responsabilités qu’ils sont pleinement en mesure d’assumer.

  1. « Tire les leçons de tes erreurs »

« Les erreurs sont des leçons ; nous sommes tes parents, nous te pardonnons. » Vous pouvez ajouter : « Nous avons confiance, tu ne le feras plus car tu es un enfant capable et intelligent ! ». Avec ses mots forts de sens, vous redonnerez confiance à votre enfant qui s’en repentira probablement et comprendra quels parents merveilleux il a.

Il devra en outre savoir que toute action a une conséquence, positive ou négative. Expliquez-lui que l’on ne peut enfreindre une loi en toute impunité. C’est la même chose à la maison lorsque les règles familiales sont ignorées et le couvre-feu dépassé, ou à l’école s’il y a échec par négligence.

  1. « Nous t’aimons, c’est pourquoi nous te corrigeons »

Il est bénéfique pour les adolescents que les parents ouvrent pleinement leur cœur. Il ne sera jamais superflu de leur répéter combien vous les aimez. Cela crée un lien unique et étroit, essentiel pour venir à bout des conflits.

  1. « Valorise chaque instant et chaque chose que tu possèdes »

Certains enfants tiennent pour acquis que le monde est « parfait » et exigent que cela dure éternellement. Eh bien non. S’ils ont la chance d’étudier, d’avoir un toit sur la tête, une famille qui les attend, un repas délicieux, c’est parce que la vie les gâte et ils doivent se sentir extrêmement reconnaissants. Il est inutile de rappeler à cor et à cri tous les efforts que vous, parents, consentez. Expliquez néanmoins que beaucoup de jeunes n’ont pas leur chance.

Inspirez-vous de ces idées, adaptez-les. Exprimez-vous avec chaleur, dans la détente et l’harmonie, de parent à enfant, de cœur à cœur.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
adolescenceÉducationFamille
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
NICE
Agnès Pinard Legry
Qui sont les trois victimes de l'attentat de ...
MEDJUGORJE
I.Media
L'ancien accompagnateur spirituel des voyants...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement