Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Shakira chantera à New York pour le pape François

Shakira © Flickr/Mauricio Moreno/Creative Commons
Shakira © Flickr/Mauricio Moreno/Creative Commons
Partager

La chanteuse a déjà financé, par le passé, des écoles catholiques en Colombie et en Haïti. L’année dernière, elle a proposé au Saint-Père de relever le "Ice Bucket Challenge".

Nous ne saurions tous avoir la chance de rencontrer le Souverain Pontife. Et encore moins de nous produire devant lui. La chanteuse colombienne Shakira, deux fois lauréate des Grammy Awards et dix fois des Latin Grammy Awards, aura l’honneur de chanter pour le pape François.

 

Représentation au Palais de Verre

Shakira se produira devant le pape ce vendredi 25 septembre prochain, lors d’une visite officielle du Souverain Pontife au siège de l’Organisation des Nations Unies à New York pour des travaux au sommet. L’artiste colombien Juanes partagera l’affiche avec la chanteuse. Le Pape pourra également entendre la magnifique voix de la chanteuse africaine Angelique Kidjo.

 

 

Des fonds pour lutter contre la SLA

La superstar avait déjà exprimé sa sympathie pour le pape François en 2014 en lui lançant un défi lors du « Ice Bucket Challenge » diffusé aux États-Unis afin de lever des fonds pour lutter contre la sclérose latérale amyotrophique (SLA). De nombreuses stars et anonymes, tout autour du monde, avaient accepté de se renverser sur la tête un seau rempli de glace.

 

De l’aide pour la Colombie et Haïti

Le Catholic Herald la qualifiait en mars 2009 de « catholique engagée », rapportant l’ouverture d’une école catholique à Baranquilla en Colombie, grâce aux fonds récoltés par sa chanson « Waka Waka ». La chanteuse avait par la suite financé la reconstruction d’une école catholique pour filles en Haïti, après le violent tremblement de terre qui avait fait 200 000 morts et causé des pertes d’une ampleur sans précédents sur l’île des Caraïbes.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]