Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

La dernière messe de saint Padre Pio

Saint Padre Pio de Pietralcina © Public Domain
Partager

Le 23 septembre 1968, Padre Pio rejoignait la Maison du Père. La veille, il avait célébré sa dernière messe dont les images donnent un aperçu de l'intensité de ce moment unique.

Découvrez un extrait de la dernière messe célébrée par saint Padre Pio de Pietrelcina dans l’église de Santa Maria delle Grazie (Sainte Marie des Grâces) . C’était le 22 septembre 1968, la veille de son retour à Dieu, une messe solennelle à l’occasion du cinquantenaire de ses stigmates. « Cinquante ans de vie religieuse, cinquante ans cloué à la Croix, cinquante ans de feu dévorant pour Toi, Seigneur, pour les êtres que tu as rachetés », confiait-il alors.

 

Padre Pio, assis dans un fauteuil roulant, fait son entrée dans une église comble. Le capucin, dans un état de grande faiblesse, murmure les paroles de la Consécration du Pain et du Vin et réussit à grand peine à chanter le Notre Père.

À l’issue de la messe , alors qu’il tente de se lever pour bénir les fidèles, il s’effondre dans les bras du père Bill. D’autres frères se précipitent et l’emmènent sur son fauteuil roulant jusque dans sa cellule. Le saint, quittant la foule désemparée, répète doucement : « Mes enfants , mes enfants… ».

Le soir même, il reçoit l’extrême onction et s’éteint quelques heures plus tard, à 2 h 30 le matin du 23 septembre 1968.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]