Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 15 avril |
Sainte Anastasie
home iconPolitique
line break icon

Suisse : Les députés francs-maçons obligés de se dévoiler ?

© Fausto Renda - Shutterstock

Franc-maçonnerie

Judikael Hirel - Publié le 09/09/15

Devront-ils rendre leur tablier pour faire de la politique ? Les députés du Grand Conseil valaisan, en Suisse, pourraient être obligés d’afficher leur appartenance à une loge.

Les uns crient à la chasse aux sorcières, les autres soulignent qu’au moment de voter, « le citoyen est en droit de savoir si un élu est engagé par un serment d’allégeance à une organisation ». Bien que ce ne soit pas, et de loin, le canton de Suisse où l’on compte le plus de loges maçonniques, une proposition de modification du Règlement du Grand Conseil valaisan, en cours de refonte participative, prévoit que les membres d’une loge maçonnique le disent.

Selon les sources consultées par le quotidien suisse Le Temps, seul un député valaisan serait membre d’une loge. Une version à laquelle ne croit pas le chef de groupe de l’UDC (Union démocratique du centre), qui défend le texte. soumis au vote mardi prochain. Du côté gauche de l’échiquier politique suisse, on proteste contre le fait de cibler une organisation précise, et aucune autre. Pour le chef de groupe du PLR (Parti libéral radical), Christophe Claivaz, « si on veut chasser les sorcières, il faut aussi obliger les députés à annoncer leur appartenance à des organisations catholiques telles que l’Opus Dei ou la Fraternité Saint-Pie X, qui représentent des réseaux d’intérêts plus puissants ».

Mais rien ne dit, même voté, que ce règlement soit légal : en 2007, la Cour européenne des droits de l’homme avait déjà jugé illégal le fait d’obliger les élus francs-maçons à déclarer leur appartenance à une loge, au sujet d’un règlement similaire dans la région du Frioul, en Italie. Elle avait alors condamné « une ingérence dans le droit à la liberté d’association ». Dernier bémol qui viderait ce texte de sens : « Le bureau du Grand Conseil valaisan n’aura pas les moyens d’enquêter ou d’infliger des sanctions ».

Tags:
Franc-Maçonfraternite saint pie xopus deiSuisse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
2
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
3
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
4
Joubarbe
Marzena Devoud
Connaissez vous les herbes de saint Joseph ?
5
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
6
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
7
WEB2-PERE-MICHEL-BRIAND-SOCIETE-DES-PRETRES-DE-ST-JACQUES.jpg
Agnès Pinard Legry
Qui sont les deux Français enlevés à Haïti ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement