Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La Miséricorde, thème de la la 102e journée des migrants

© ALBERTO PIZZOLI / AFP
TOPSHOTS
Italian naval officers stand in front of rescued migrants onboard the Italian Navy vessel Bettica as they dock in the Sicilian harbour of Augusta on April 22, 2015 . European governments came under increasing pressure to tackle the Mediterranean's migrant crisis ahead of an emergency summit, as harrowing details emerged of the fate of hundreds who died in the latest tragedy. AFP PHOTO / ALBERTO PIZZOLI
Partager

Le thème choisi par le pape François pour la 102e journée mondiale du migrant et du réfugié fait écho au jubilé de la Miséricorde.

"Migrants et réfugiés nous interpellent. La réponse de l’Évangile de la miséricorde" : c’est le thème choisi par le pape François pour la 102e journée mondiale du migrant et du réfugié qui aura lieu le 17 janvier 2016. Il s’insère dans le contexte de l’année jubilaire de la Miséricorde et veut souligner deux aspects.

Tout d’abord, il rappelle la situation dramatique de ces hommes et de ces femmes qui sont contraints à abandonner leurs propres terres. Il permet de ne pas oublier les tragédies actuelles dont sont victimes les migrants.

Ensuite, le thème de la journée veut relier le phénomène de la migration avec la réponse du monde et en particulier de l’Église. Le Pape invite ainsi le peuple chrétien à réfléchir durant le jubilé sur les œuvres de miséricorde corporelle et spirituelle parmi lesquelles celle d’accueillir les étrangers. Et cela, sans oublier que le Christ est présent par les plus petits et qu’à la fin de notre vie, nous serons jugés sur notre réponse d’amour.

Lier justice et miséricorde

L’Église étant disciple de Jésus, elle est toujours appelée à "annoncer la libération de ceux qui sont esclaves dans les nouvelles prisons de la société moderne", et à approfondir en même temps le rapport entre justice et miséricorde, deux dimensions d’une unique réalité.

Le Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement, dans le contexte de l’année jubilaire qui sera célébrée également dans tous les diocèses, offre aux Églises locales quelques indications pour cette journée des migrants. Il leur propose ainsi d’impliquer les réfugiés et les migrants dans les initiatives qu’elles prendront le 17 janvier prochain afin de sensibiliser l’ensemble de la communauté chrétienne et afin que son attention ne se limite pas à cette journée. De la même manière, le conseil rappelle qu’il est aussi important d’accomplir des signes concrets de solidarité qui ont une valeur symbolique et qui expriment la proximité et l’attention aux migrants et aux réfugiés. 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]