Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 15 juin |
Sainte Germaine Cousin
home iconActualités
line break icon

Vincent Lambert : « Aujourd’hui, notre frère Vincent n’est pas en fin de vie », rappellent les évêques de Rhône-Alpes

AFP

La rédaction d'Aleteia - Publié le 21/07/15

"Aujourd’hui, le visage le plus fragile de notre société se prénomme Vincent", soulignent les évêques de Rhône-Alpes dans un communiqué publié sur le site du diocèse de Lyon.

À deux jours de l’annonce de la décision du Dr Simon, les évêques de Rhône-Alpes s’élèvent contre une éventuelle décision médicale qui "risque de provoquer délibérément sa mort". Ils rappellent que Vincent Lambert "n’est pas en fin de vie" et "ne fait l’objet d’aucun soin disproportionné". "Aujourd’hui, notre frère Vincent n’est pas en fin de vie, et plusieurs établissements spécialisés se sont déclarés prêts à le recevoir. Qu’est-ce qui l’empêche ?", rappellent surtout les évêques de Chambéry, Viviers, Lyon, Annecy, Grenoble-Vienne, Saint-Étienne, Valence et Belley-Ars.

Voici la déclaration in extenso des évêques de Rhône-Alpes :

"Dans quelques jours, une décision médicale risque de provoquer délibérément la mort de Vincent Lambert. 

Il n’est pourtant pas en fin de vie et il ne fait l’objet d’aucun soin disproportionné. En lui donnant la nourriture et l’hydratation nécessaires, ceux qui prennent soin de lui respectent simplement le cours de cette vie dont le mystère nous échappe et dont le terme n’appartient à personne.

Les débats auxquels nous assistons prouvent que notre société hésite sur des principes majeurs, comme ‘Tu ne tueras pas’ ou ‘Nul ne peut décider de mettre fin à la vie d’autrui’. Ils étaient considérés jusqu’à présent comme des valeurs fondamentales, comme le socle de notre vivre ensemble(1). Et si l’on venait à y renoncer, on voit mal comment le corps médical pourrait continuer à prononcer le serment d’Hippocrate(2).

C’est le renoncement à ces principes qui fait peser sur la famille un poids insupportable. Nous voudrions exprimer à tous ses membres notre compassion, en respectant leur souffrance.

À l’issue des travaux menés sur la situation de Vincent Lambert par la Cour européenne des droits de l’homme, les cinq membres qui se sont opposés de toute leur force à la décision votée par les sept autres ont crié leur révolte. Ils ont déclaré que la Cour ne méritait plus de porter le titre de ‘conscience de l’Europe’ qu’elle s’était donné en 2010(3).

En union avec beaucoup d’autres, croyants ou non, nous lançons un appel aux autorités politiques, juridiques et médicales. Que ceux qui ont à en juger sachent que derrière la personne de Vincent Lambert, c’est le symbole de la vie la plus fragile qui est en jeu pour l’avenir de notre société.

Si sa mort doit survenir, nous prierons pour que tous puissent accueillir cet événement dans l’espérance. Mais aujourd’hui, notre frère Vincent n’est pas en fin de vie, et plusieurs établissements spécialisés se sont déclarés prêts à le recevoir. Qu’est-ce qui l’empêche ?


Mgr Philippe Ballot, archevêque de Chambéry, Maurienne et Tarentaise

Mgr Jean-Louis Balsa, évêque nommé de Viviers

Cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon

Mgr Yves Boivineau, évêque d’Annecy

Mgr Guy de Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne

Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Étienne

Mgr Patrick Le Gal, évêque auxiliaire de Lyon

Mgr Pierre-Yves Michel, évêque de Valence

Mgr Pascal Roland, évêque de Belley-Ars

[1] C’est le titre et le sens de l’appel interreligieux signé pendant le débat parlementaire sur la fin de vie
[2] Serment d’Hippocrate. Article R 4127-38 du code de la santé publique
[3] http://hudoc.echr.coe.int

Tags:
euthanasieVincent Lambert
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
2
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
3
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
4
Mathilde de Robien
Mode d’emploi pour prier le chapelet
5
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir pour comprendre la démission (refusée par le...
6
Mathilde de Robien
Après des infidélités et une séparation, comment Jésus a finaleme...
7
Anna Gebalska-Berekets
Sœur Julie, l’ange de la bonté des camps nazis
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement