Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Bolivie : Un espace de formation pour la mission

© Jean-François Gornet
Partager

Comment réaliser la « transformation missionnaire » de l’Église ? Un cours en quatre module va permettre de former prêtres, religieux et religieuses.

La Conférence épiscopale bolivienne, le Centre missionnaire Maryknoll en Amérique latine et l’Institut latino-américain de Missiologie ont initié un cours semi-résidentiel dédié à la mission. Objectif : ouvrir un espace de formation au sein duquel prêtres, religieux et religieuses engagés dans l’animation pastorale des communautés de Bolivie pourront apprendre les notions et principes desquels s’inspirer pour mettre en place la transformation missionnaire de l’Église.

Répondre à l’invitation du Pape

Une démarche qui répond directement à l’invitation du pape François, lors de la V° Conférence de l’Episcopat latino-américain qui s’est tenu à Aparecida et de la Conférence épiscopale bolivienne. Ce cours sera articulé en quatre modules : Vision historique et réflexion sur la mission en Amérique latine ; Discépolat missionnaire : théologie, spiritualité et conversion pastorale ; Propositions de projets pour la programmation pastorale ; Expériences de transformation missionnaire de l’Église. Par ailleurs, quatre rencontres nationales résidentielles de deux jours chacune, seront organisées. La première devant avoir lieu à Cochabamba les 28 et 29 juillet prochains, la dernière ayant lieu le 16 décembre 2015. Une participation continue au travers des réseaux sociaux est également prévue, avec l’aide d’une équipe d’accompagnement.

Pour l’Église en Bolivie, cette nouvelle démarche missionnaire suppose "un renouvellement et une conversion pastorale et ecclésiale, une Église en état de mission qui surmonte toute tentation d’étroitesse, le pessimisme stérile, la mondanité spirituelle, les divisions internes, qui abandonne le cléricalisme et réévalue les laïcs et en particulier les femmes". Un constat fondé tant sur l’Exhortation apostolique Evangelii gaudium que sur le document d’Aparecida, qui invitait à travailler pour que l’option missionnaire "imprègne toutes les structures ecclésiales et tous les plans pastoraux".