Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 09 mai |
Saint Pacôme le Grand
home iconActualités
line break icon

Inde : un site Internet pour retrouver les enfants disparus

© Global Tribe / Flickr

La rédaction d'Aleteia - Fides / OPM - Publié le 13/06/15

Conçu par le Ministre indien chargé du Développement des femmes et des enfants, le site a été dénommé Khoya Paya (Perdus et retrouvés).


Le gouvernement indien a lancé récemment un site Internet afin d’aider les familles à retrouver les dizaines de milliers d’enfants qui disparaissent chaque année dans le pays et sont souvent enlevés par la criminalité organisée, qui les exploite sexuellement et les soumet à des travaux forcés.

Des informations partagées

Conçu par le Ministre indien chargé du Développement des femmes et des enfants, le site a été dénommé Khoya Paya (Perdus et retrouvés). Au travers du portail, les parents pourront enregistrer les détails concernant les enfants disparus et les citoyens en possession de preuves utiles pourront ainsi les soumettre pour qu’ils puissent être retrouvés. Les informations mises à disposition sur Internet sont partagées immédiatement avec la Police et les autorités publiques chargées d’enregistrer les données et de lancer les recherches.

70 000 enfants disparus

Chaque année en Inde, environ 70 000 enfants disparaissent. Toutefois, de janvier 2012 à avril 2015, 73 597 ont déjà été retrou vés. Nombre de ceux qui disparaissent proviennent de zones rurales pauvres ou de zones urbaines dans lesquelles ils connaissent des situations à haut risque (obligation de travailler, exploitation sexuelle, enlèvements ou séquestres). En outre, nombreux sont ceux qui pourraient avoir fui leurs familles ou s’être simplement perdus. Même si seuls 25% de la population utilisent Internet dans le pays, les activistes croient fermement que ceux qui ne sont pas en mesure de naviguer ou qui ne disposent pas de l’accès au réseau peuvent compter sur l’aide des membres du conseil du village, d’une ONG ou des autorités locales pour enregistrer leur propre cas.

Tags:
newsletter opm
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
TEENAGERS, LOVE, PARK
Edifa
Comment distinguer le flirt de l’amour vrai ?
3
WEB2-ALEXEI NAVALNY-RUSSIA-shutterstock_1662094504.jpg
Agnès Pinard Legry
Russie : le message inattendu d’Alexeï Navalny pour Pâques
4
I.Media
Pourquoi la date de canonisation de Charles de Foucauld n’a...
5
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
6
POPE FRANCIS
Agnès Pinard Legry
Voici comment participer au « marathon de prière » du pape Franço...
7
Mathilde de Robien
Une émotion, une astuce de saint : accueillir la tristesse avec T...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement