Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 avril |
Saint Georges
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Séisme : l’Église népalaise a plus que jamais besoin de l’aide internationale.

victim Nepal earthquake

AP/Bernat Armangue

Fides / OPM - publié le 29/04/15

Pour le père Pius Perumana, directeur de la Caritas Népal, « le bilan des victimes, en tenant compte des districts touchés, pourraient arriver à 6 000 morts ».

Une messe de suffrage pour les victimes du séisme a été célébrée lundi matin par le vicaire apostolique du Népal, Mgr Paul Simick. Selon l’agence Fides, l’évêque a prié pour les victimes et invité les fidèles népalais à « un effort de réconfort et de solidarité, pour montrer la miséricorde aimante du Père ».

De nombreux corps encore sous les décombres

« La petite Eglise népalaise compte également sur les aides internationales, vu la tragédie qui a frappé le pays », souligne dans le cadre d’un entretien accordé à l’Agence Fides le père Pius Perumana, directeur de la Caritas Népal, en racontant l’engagement de l’organisation après le violent séisme de magnitude 7,9 qui a dévasté Katmandu samedi 25 avril. « Le bilan des victimes continue à augmenter constamment » note-t-il. « Nous sommes à plus de 3 000 morts mais les estimations, tenant compte des districts touchés, pourraient arriver à 6 000 personnes. De nombreux corps se trouvent encore sous les décombres et l’armée ainsi que les équipes de la protection civile sont pleinement impliquées dans les opérations de secours. On calcule qu’il y a déjà 5 000 blessés et des milliers d’évacués et de sans abris », poursuit le père Perumana.

Des zones reculées inatteignables

« Nous avons rendu visite aux lieux touchés. En ce moment, la Caritas, qui a déjà lancé un appel international, s’est mobilisée pour apporter des premiers secours aux survivants, tels que des tentes, de la nourriture et de l’eau. Notre devoir est également d’encourager les personnes », explique le prêtre. « Les estimations concernant les victimes et les personnes touchées sont encore incertaines attendu que nombre de zones reculées, touchées par le séisme, ne sont pas atteignables. Nous sommes encore en pleine urgence », déclare-t-il en ajoutant : « Je voudrais faire remarquer que le séisme a eu lieu de jour et au cours d’une festivité, surprenant donc de nombreuses personnes en plein air. Cela a évité un nombre encore plus grand de victimes ».

Tags:
caritasnepal
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement