Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un Anglais sur cinq ne sait pas ce qu’est Waterloo !

© Philippoteaux - wikimedia
La moitié des jeunes anglais ne savent ce que représente Waterloo
Partager

Un sondage réalisé par le magazine « Times » révèle même que 14% des sondés sont convaincus que ce sont les Français qui ont remporté cette bataille.

Bonne nouvelle pour les Français et les nostalgiques de l'Empereur ? En tout cas, voilà des résultats qui doivent faire sursauter en Angleterre, à deux mois des célébrations du bicentenaire de la victoire anglaise sur Napoléon Ier : quand on leur demande ce que leur évoque le nom de Waterloo, 54% des jeunes Britanniques âgés de 18 à 24 ans pensent immédiatement… à la gare londonienne éponyme ! Et 46% font le lien avec le tube du groupe pop suédois Abba sorti en 1974. 
 

Wellington doit se retourner dans sa tombe

Au total, sur 2 070 Britanniques interrogés, seulement 53% d'entre eux savent que c'est le duc de Wellington qui a remporté la victoire à la tête de ses soldats britanniques. Les réponses des 47% restants valent tout de même le détour : dans l'esprit des sujets de Sa Majesté, c'est le corsaire Sir Francis Drake, l'ancien Premier ministre Winston Churchill, le légendaire roi Arthur ou encore… Albus Dumbledore (personnage fictif de la saga Harry Potter) qui dirigeait l'armée anglaise !

Par ailleurs, pas moins d'une personne sur cinq assure ne rien savoir du tout de l'événement. « Même si la bataille de Waterloo est un moment-clé de l'histoire britannique, sa connaissance par l'opinion publique au Royaume-Uni est dramatiquement faible », déplore Janice Murray, la directrice du National Army Museum. Le duc de Wellington doit décidément se retourner dans sa tombe : 14% des sondés sont convaincus que ce sont les Français qui ont remporté la bataille de Waterloo le 18 juin 1815. Mais ce n'est pas nous, Français, qui nous empresserons de les contredire… 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]