Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Égypte : des musulmans prêts à défendre les églises menacées

© Nathaniel Page / CC
https://www.flickr.com/photos/9350008@N02/6942777843
Partager

À l'approche de Noël, les menaces à l’égard des communautés chrétiennes locales se multiplient sur Internet.

En Égypte, cette année encore comme par le passé, à l’approche de la célébration de Noël, le réseau Internet devient le véhicule d’attaques et de menaces à l’égard des communautés chrétiennes locales. « Les menaces et les insultes existent depuis des années, explique à l’Agence Fides Mgr Antonios Aziz Mina, évêque copte catholique de Guizeh. Mais nous cherchons à vivre dans la sérénité ces jours qui nous séparent de Noël. Nous ne nous laissons pas intimider, notamment parce que les méchancetés et les attaques des fanatiques offrent la possibilité à de nombreux islamiques sincères de sortir du silence et de réagir. Ceci est, paradoxalement, une conséquence positive des menaces. Les courants fanatiques ont profité, pendant de longues années, de la passivité et du silence des autres. Maintenant, on note une réaction et une résistance diffuse. Nombreux sont ceux qui ont pris conscience que de telles dérives fanatiques font du mal à tous, tant aux chrétiens qu’aux musulmans. »
 

Menaces de mort et d’attentats

Néanmoins, des sites islamiques appellent les musulmans à se dispenser de toute forme de participation, même indirecte, aux fêtes chrétiennes, attaquant les islamiques qui présentent des félicitations et des vœux à leurs voisins chrétiens à l’occasion de Noël. La blogosphère islamiste fourmille également de menaces de mort et d’incitations à organiser des attentats contre les églises à l’occasion des célébrations liturgiques de Noël, toujours fortement suivies, en particulier dans les gouvernorats de Minya, Alexandrie et Fayyum, où les groupes islamistes liés aux salafistes et aux Frères musulmans sont les plus forts.
 

Des menaces dénoncées et condamnées

La gravité des menaces a poussé cette fois des représentants autorisés et reconnus du monde académique islamique à dénoncer et à condamner les menaces et les diktats contre les chrétiens. Ainsi, Amna Nosseir, enseignant de religion et de philosophie et ancien doyen de la Faculté des Études islamiques de l’Université d’al-Azhar, a réaffirmé avec force que les slogans et les intimidations antichrétiennes faites en vue du prochain Noël représentent une trahison de l’islam authentique. Il a invité « chrétiens et musulmans » à protéger ensemble les églises contre toute menace afin que les chrétiens égyptiens puissent célébrer dans la sérénité leurs solennités liturgiques. Fawzi al-Zafzaf, ancien président du Comité permanent d’al-Azhar pour le dialogue avec le Saint-Siège, a quant à lui répété que l’incitation à la haine religieuse provient « d’ennemis de la patrie » qui renient le véritable islam et a invité à prendre au sérieux les menaces, en garantissant des mesures de protection adéquates et des enquêtes sérieuses afin d’identifier les auteurs de semblables intimidations.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.