Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 17 mai |
Saint Pascal Baylon
home iconActualités
line break icon

OPINION. Crèche interdite : Noël bientôt annulé ?

Paul Malo / Aleteia

creche

Judikael Hirel - Publié le 04/12/14



qui sont allées jusqu’à la détruire ?

Résister est aussi un droit constitutionnel

Certes, la République garantit le droit de ne croire en rien. Elle garantit de même la liberté de croire et d’espérer, dans l’article 10 de la Constitution : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi ». Dans quel monde vivons-nous s’il faut considérer qu’une crèche en période de Noël constitue un troubler à l’ordre public ? Il ne faut pas prendre cette décision à la légère, en sourire en n’y voyant qu’un acte isolé. Il faut reculer pour mieux voir la toile dans son ensemble et constater qu’un peu partout, acte après acte, décision après décision, pression après pression, les brimades et interdictions se multiplient dans un seul et même but : rendre toute référence religieuse invisible dans la sphère publique, la réduire à une pratique privée, de préférence muette et invisible. Processions, symboles, et de plus en plus simple liberté d’expression, d’opinion… L’article 2 de la Constitution rappelle pourtant que la résistance à l’oppression fait aussi partie des droits naturels imprescriptibles de l’homme.

Le jour où toute référence à quelque religion que ce soit aura, certainement au nom de la liberté et de la laïcité, été gommée des rues, des vies, extirpée, effacée de force des calendriers, des agendas, des médias, des mémoires, que la moindre fête aura été transformée en une célébration aussi laïque que vide de sens, que restera-t-il des citoyens ? Des consommateurs. Déjà, Noël, entre calendriers de l’Avent et cadeaux, est devenue la plus commerciale des fêtes, celle où le bonheur intérieur brut se mesure à l’aune des cadeaux reçus. Dans une telle ambiance de black friday, de magasins ouverts le dimanche, voir une crèche, c’est justement se rappeler que Jésus est né pauvre parmi les pauvres. Un message sans doute trop «​ religieux » pour certains, mais qui montre que l’âme, l’esprit de Noël dérange encore. Et, au fond, c’est tant mieux.

  • 1
  • 2
  • 3
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
5
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement